Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 09:54

Cliquez pour fermer ce cadre

Il est fréquent au cours de la belle saison, de trouver un oisillon tombé du nid, ou qui a l'air de l'être . Parfois, en effet, l'oiseau qui semble abandonné est, encore nourri par ses parents, et le mieux est de le laisser sans le toucher car ils reconnaissent l'odeur des humains et risquent de ne plus s'en occuper ! Si l'on est sûr, après l'avoir observé qu'il est en détresse, il faut le recueillir et essayer de le nourrir .

Ce n'est pas une chose facile, et les échecs sont nombreux . Un très jeune oiseau, encore aveugle doit être mis au chaud, soit dans de la ouate, soit dans de la laine .

Tous les quarts d'heure, on lui donnera , en lui ouvrant le bec de force, si nécessaire, une pâtée faite de biscotte pulvérisée et de jaune d'oeuf dur, délayée dans du lait bouilli chaud . Il faut la faire ingurgiter à l'oiseau à l'aide d'une petite spatule (cuiller de poupée par exemple) .

Un jeune plus âgé, déjà emplumé, doit recevoir un régime plus copieux, comprenant, outre la pâtée précédente, de la carotte crue râpée, des biscuits broyés, des graines d'oeillette et de la pâtée pour insectivores (vendue dans le commerce) . Des aliments carnés (asticots, vers de farine, boulettes de viande) sont nécessaires à certaines espèces : gobemouches, fauvettes, rouge-queues, et autres "becs-fins" .

Et si tout se passe bien, il n'y aura plus qu'à relâcher l'oiseau dans un lieu tranquille, non loin de l'endroit où il a été trouvé .

 

Cliquez pour fermer ce cadre

 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans animaux
commenter cet article

commentaires

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages