Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 10:01

 

 Fichier:Buffalo USDA94c4147.jpg

 On peut remercier ces voyageurs et leur dire bravo pour cette belle vidéo !! Franchement, elle est superbement réalisée !

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 04:47

 Clocher de Saint Tropez

 

 

 De la citadelle du 15 ème siècle au village de pêcheurs au début du 20 ème siècle, la première ville libérée lors du débarquement de Provence devint dès les années 1950, une station balnéaire connue grâce à l'engouement des artistes de la nouvelle vague puis les Yéyés et enfin un lieu de villégiature de la Jet set européenne et américaine comme des touristes en quête d'authenticité provençale ou de célébrités .

 On y trouve aussi des délices dans cette petite ville : La bouillabaisse bien sûr mais aussi le nougat, les fruits confits, et la célèbre tropézienne !

 

 

La bouillabaisse, plat traditionnel entre Marseille et Toulon ! Autrefois, c'était un plat réservé aux pêcheurs qui faisaient un ragoût avec le reste des poissons : " Quand çà bouille, tu baisses", d'où le nom de bouillabaisse  . Il faut respecter l'ordre et le temps de cuisson, sinon c'est de la bouillie fadasse pleine d'arêtes ! Avant, on y ajoutait des cigales de mer pour leur saveur délicate, maintenant on y met des langoustes ou éventuellement du crabe .

Dans une marmite, faire un lit avec les oignons blancs émincés, les gousses d'ail écrasées, les tomates concassées . Y ajouter  les poissons les plus fermes qui supportent une chaleur plus vive et une cuisson plus longue, c'est à dire: le fielas, la baudroie, les galinettes et le Saint Pierre. Arroser légèrement d'huile d'olive et mouiller avec  de l'eau de manière à juste recouvrir le poisson. Ajouter le safran, si vous en avez et assaisonner de sel et poivre. A feu vif, porter à ébullition et laisser cuire 5 minutes . Ajouter immédiatement le reste de poissons, c'est à dire: les rascasses, les vives, la langouste coupée en deux ou du crabe et les roucaous, ainsi que les pommes de terre cuites et gardées au chaud avant la cuisson .  Laisser cuire 10 minutes. Votre Bouillabaisse est prête à servir, et comme les soufflés, elle ne saurait attendre.

Pour le service, présenter les poissons et leur garniture dans un plat creux . Dans votre assiette, ajouter les croûtons de pain frottés à l'ail et nappés de rouille ainsi que le bouillon de la bouillabaisse .

 

 

 

 

 

Le nougat de Sénéquier, c'est une institution ! Plus concentré en miel que les nougats traditionnels, c’est une délicieuse douceur miellée, agrémentée de pistaches et emballée dans un fin papier, devenu bannière de Saint-Tropez.

Sénéquier, connue pour sa terrasse ultra-prisée sur le Port, c’est avant tout une pâtisserie, dont l’entrée est sur la minuscule et intime Place aux Herbes, à l’arrière. Dans la même famille depuis l’origine, 1887, c’est une histoire qui a commencé avec une Tropézienne et un Cogolinois. Jean-Denis Sarraquigne raconte : « Lui s’appelait Sénéquier, était pâtissier, il voulait se marier, mais elle ne voulait pas aller travailler à Cogolin. C’est donc lui qui est venu à Saint-Tropez et ils ont ouvert cette petite pâtisserie sur la place aux herbes. Il y a eu des enfants, des petits-enfants… Ma grand-mère s’est mariée avec mon grand père, Casimir Sarraquigne, qui a ouvert la terrasse en 1930. Mon père, puis moi, avons pris le relais, et je suis en train de préparer mon fils, qui est la cinquième génération ».

 

 

 

 


La tropézienne

 

Débarqué en Provence au début des années 1950, Alexandre Micka, alors jeune pâtissier d'origine polonaise, décide d'ouvrir à Saint-Tropez une boulangerie pâtisserie. Le jeune homme a également ramené de Pologne la recette d'un gâteau à la crème de sa grand-mère, et il le vend dans sa pâtisserie.

En 1955 se tourne à Saint-Tropez le film de Roger Vadim, Et Dieu... créa la femme. Et c'est Alexandre Micka qui est chargé de réaliser les repas pour l'équipe de tournage, dont accessoirement son gâteau. Brigitte Bardot conseille alors au jeune pâtissier de nommer sa tarte La tarte de Saint-Tropez. Alexandre Micka, lui, optera pour La tarte Tropezienne, puis dépose, la marque et le brevet de fabrication dans la foulée .

En 1985, Albert Dufrêne est présenté à Alexandre Micka par l'intermédiaire d'un ami d'enfance. La même année, il rachète le célèbre nom et le savoir-faire à Alexandre Micka.

La pâte est tout simplement de la brioche mais il faut qu'elle soit mieux travaillée pour supporter près d'un kilo  de crème  par tarte  !

 

Fichier:Candied Fruit - La Boquería.jpg


Les fruits confits

Ce sont les Croisés qui font découvrir à l'Europe les pâtes de fruits, confitures et fruits confits d'Orient . Ces friandises raffinées pénètrent en France à la fin du moyen-âge . Au 16 ème siècle, cette gastronomie est dominée par la famille de Médicis .

Catherine de Médicis prend pour médecin Nostradamus, né dans la petite bourgade de Saint-Rémi . La provence est alors une région particulièrment pauvre et mal irriguée . Les fruits y poussent pourtant en abondance mais de grandes quantités se perdent chaque année .

Nostradamus a eu l'idée de les conserver dans le sucre car en faisant de la confiture, il y avait toujours de gros morceaux voire des morceaux entiers de fruits en la préparant dans la marmite .

Il rédige en 1555, l'un des plus remarquables ouvrages français sur la confiserie : "Le Traité des fardements et confitures", recettes de beauté, et surtout recettes de confitures sèches, c'est-à-dire les entiers, coings en quartiers avec le sucre pour faire du cotignac (confiture sèche), du pignolat (nougat aux pignons), du sucre candi, du sirop, des poires confites et de la tarte de massapan . Cette tradition se perpétue à travers les siècles, de la Renaissance à nos jours, dans tout le bassin méditerranéen .

 

Du côté de Saint Tropez, les fruits confits ont bonne réputation et font étalage . La cueillette ne se fait pas à maturité car il faut que le fruit soit assez dur pour rester entier . Cela demande beaucoup de préparation, beaucoup de méthodes et de temps pour pouvoir vendre ces fruits imprégnés de sucre . Il ne reste plus beaucoup d'artisans dans la région ( 4 ou 5) mais  les enfants vont prendre la relève car ces recettes sont très prisées à Saint Tropez .

 

 

Rue de Ramatuelles

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 12:37

 

 

L'Etna, en Sicile est un volcan à voir ! Au camping Al Yag, j'ai pu le contempler car c'est juste à côté. A cette époque, il y avait une coulée de lave, Haroun Tazieff était d'ailleurs sur place pour surveiller son évolution . C'était magnifique le soir !

 

Si vous allez en Sicile, je vous recommande de faire un tour à Taormina . C'est une ville magnifique avec des ruines à visiter absolument .

Une amie et moi assises près des ruines

 

Voici quelques photos ci-dessous :

Fichier:Taormina TheatreAntique 01.jpg

Fichier:Taormina TheatreAntique 02.jpg

Fichier:Taormina TheatreAntique 03.jpg

Ce sont les ruines les plus prisées de Sicile en raison de sa remarquable préservation et par la beauté de son emplacement. C'est un théâtre gréco-romain qui a été construit en grande partie de briques et date donc probablement de l'époque romaine même si son plan et sa disposition sont plus d'influence grecque que romaine. On suppose que l'actuelle structure a été construite sur les fondations d'un autre théâtre de la période grecque. La construction du théâtre a sans doute été commencée au IIIè siècle avant J.c. sous le gouvernement de Gérone II . Au IIè siècle, le théâtre fut  transformé par les Romains pour les jeux d'amphithéâtre .

Vous y trouverez aussi le Palazzo qui fut construit au XIIIe et XIVe siècle . il y a beaucoup de monuments médiévaux dans les rues de la vieille ville .

Fichier:Taormina Palazzo Duchi San Stefano 01.jpg

Le Palazzo Duchi .

Cathane est une charmante ville qui se trouve au pied de l'Etna .Photo ci-dessous :

Fichier:Catania-Etna-Sicilia-Italy-Castielli CC0 HQ1.JPG

Si vous y allez, il faut aller voir l'église baroque de Saint-Benoit . Photo ci-dessous :

Elle a été construite entre 1704 et 1713 .Le bâtiment est célèbre surtout pour l'escalier de l'Ange, escalier avec une entrée de marbre, orné de statues représentant des anges. L'escalier est entouré par une belle grille en fer forgé. La porte d'entrée est en bois et les panneaux montrent des scènes de la vie de saint Benoît.

 

Fichier:Catane Fontana Dell elefante.jpg

La fontaine de l'éléphant, sur la place rappelle la statue de la place de Minerve à Rome . L'animal en roche volcanique date de l'antiquité romaine, il supporte un obélisque égyptien surmonté du symbole de Sainte Agathe .
Symbole de Catane, cet éléphant aurait appartenu à un mage et il aurait le pouvoir de calmer les violences de l'Etna .

Les spécialités sont le matin, les "granitas" (en italien) qui sont des sorbets à base de fruits frais comme la pêche et de glace pilée,c'est à déguster avec une brioche et un cappucino , un café . Les pizzas sont énormes et vous pouvez choisir ce que vous voulez pour les napper ! Les ingrédients sont disposés dans des plats sur une grande table à la portée des clients . Les glaces sont à déguster de préférence le soir, en terrasse ! Ce sont les meilleures que j'ai pu manger surtout celles qui ressemblent à des oeufs sur le plat . Si vous allez en Sicile, ce n'est pas pour faire régime, bien au contraire ! Les Siciliens sont très hospitaliers mais il faut absolument finir votre assiette pour faire honneur aux plats ! Vous revenez avec des kilos superflus !

Fichier:Granita brioche.JPG

Granita et brioche

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 10:44

Fichier:Devils Tower CROP.jpg

La tour du diable

Il y a environ 40 millions d’années, à l'ère tertiaire, la roche en fusion perça les couches sédimentaires pour se frayer un chemin vers la surface, provoquant leur intumescence. Le magma se figea à plusieurs centaines de mètres sous la surface

 Il y a environ 2 millions d’années, l'érosion mit au jour la pointe de la colonne de lave à mesure qu'elle usait la roche plus tendre qui l'entoure .

Devils tower... La tour du diable...  Ce mont est planté au milieu de collines vertes. C'est une accumulation de lave volcanique sur érosion du sol alentour. C'est un monument national des Etats-Unis par décision du président Theodore Roosevelt en 1906 . Ce monolithe est situé à proximité des villes de Hulett et Sundance, dans le comté de Crook, au nord-est de l'Etat du Wyoming. Hauteur : 386 m au-dessus des terres environnantes. Sommet : à 1 558 m d'altitude .

 Une légende indienne raconte que quelques filles sioux cueillaient des fleurs, lorsqu'elles furent prises en chasse par des ours. Se sentant pris de pitié pour ces filles, un Grand Esprit souleva le sol sous elles. Les ours tombèrent en griffant les parois de longues marques verticales. Les jeunes indiennes montèrent si haut qu'elles atteignirent les cieux et furent changées en étoiles et auraient formé la Grande Ourse dans le ciel .

Cet endroit est resté sacré pour certaines tribus. Pendant le mois de juin, elles y procèdent à des cérémonies. Il est alors demandé aux visiteurs de ne pas escalader le rocher, ce qui est considéré comme une profanation par les Amérindiens .

 


File:A Yool DevilsTower 04Sep03 exif.jpg

 

Les parois verticales

 

Steven Spielberg, dans "la rencontre du troisième type" s'en est inspiré pour le lieu de rencontre avec les extraterrestres .

 

film rencontres du 3e type 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 06:28

Fichier:Belle-ile Les Poulains un jour de tempete 2.jpg

Ainsi parlèrent peut-être le cardinal de Retz ou le surintendant des Finances Nicolas Fouquet, marquis de Belle-Île, propriétaires successifs de l'île .

Belle-Île, qui a connu une histoire souvent mouvementée, parfois glorieuse (elle fut notamment assiégée à plusieurs reprises par les Anglais en 1573 et en 1761), est la plus grande des îles de Bretagne .

Longue de 17 km, elle est composée avant tout d'un plateau schisteux qui culmine à 63 m . Le contraste est accusé entre le plateau battu par le vent, parsemé d'ajoncs ou de maigres champs de blé, et les petits vallons abrités où se pratique la culture des légumes (pommes de terre, petits pois, navets...) et l'élevage des "prés-salés" .Fichier:Belle-ile cote sauvage vue du Grand Phare.JPG

 

Le palais, capitale de l'île, est niché au creux des remparts de Vauban, au pied de la citadelle ; dans le petit port bien abrité se pressent thoniers, sardiniers et aussi yachts de tout gabaris . Outre Belle-Île, possède un grand nombre de curiosités naturelles, qu'appréciait déjà Sarah Bernardt ; la célèbre artiste passa en effet plusieurs étés dans sa propriété de la pointe des Poulains, complètement isolée par la mer aux grandes marées .

Parmi les grottes, celle de "l'Apothicairerie", fut ainsi nommée à cause des nids de cormorans, jadis disposés dans des cavités rocheuses comme des bocaux sur les étagères d'une pharmacie ; parmi les pointes rocheuses, celles des aiguilles de Port-Coton voient à leurs pieds la mer bouillonner et se gonfler comme un gros paquet d'ouate ; parmi les plages, celles de Port-Donnant et des Grands-Sables sont très appréciées .

Propriété de Sarah Bernardt

C’est en 1893 que Sarah Bernhardt fait l’acquisition d’un fortin, situé sur la pointe des Poulains à Belle-île. Ce batiment (à l’origine militaire) fut construit sous le Second Empire. L’actrice y passent ses étés jusqu’en 1922.

 

Chambre de Sarah Bernardt

Plage de Donnant

Aiguilles du Port-Coton

Pointe des Poulains

Fortifications de la citadelle (Vauban)

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 08:53

Cliquez pour fermer ce cadre

Fort Boyard, cliquer sur link  pour savoir son histoire

Cliquez pour fermer ce cadre

 

Cliquez pour fermer ce cadre

 

Cliquez pour fermer ce cadre

 

Le petit Bé (Dinard), cliquer sur link (pour connaître son histoire)

Cliquez pour fermer ce cadre

 

Cliquez pour fermer ce cadre

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 06:36

 

Fichier:Durban skyline.jpg

Skyline à Durban

Le long des 8 kilomètres de plage de sable blanc, Durban aligne sans complexe un front de mer bétonné, où les hôtels sont si serrés qu'il ne reste plus de place pour le moindre fast-food ! Malgré cela la ville reste sympathique . Sans doute est-ce dû au ciel toujours bleu et à une population très cosmopolite, composée d'Anglais, de Zoulous et d'Indiens .

Maisons colorées à Durban

 

On ne reste pas insensible à cette atmosphère décontractée et exotique sur Marine Parade (nouveau nom de cette rue principale : O R TAMBO), promenade truffée d'attractions pour enfants, de vendeurs de glaces et de bars branchés .

 

Fichier:Durban Minibus.jpg

Wall street à Durban

Banale outre-Atlantique, cette ambiance de station balnéaire californiennee est pigmentée d'une touche africaine et orientale qui relève le goût d'un séjour à Durban . En quelques minutes, on peut croiser des hommes d'affaires en short-cravatte-attaché-case, d'élégantes femmes en sari, des blondinets décolorés plus petits que leurs planches de surf, mais aussi bronzés que les Zoulous harnachés de coiffes extravagantes qui promènent les touristes en pousse-pousse . Sans oublier les femmes, installées sur le trottoir, qui enfiles des perles pour grossir leur étalage de souvenirs .

 

Femmes zoulous au tissage à DurbanFichier:Zoulous (Shakaland).jpg

Zoulous du Natal en habit traditionnelFichier:Lucy in the sky.jpg

Paysage de Lesotho

 

 

  Il est impossible de s'ennuyer . D'abord on peut rester des heures sur les longues jetées à observer les surfeurs glisser dans le tunnel des gros rouleaux / Puis, on peut aller voir les serpents au Snake Park's et des requins au Sea World, où le spectacle des dauphins, à l'humour et aux performances étonnantes, ravira petits et grands .

Il est bon de savoir que l'ocean indien est infesté de requins mais les plages de Durban sont protégées par les filets contrairement à certaines plages qui bordent la côte du Kwazulu-Natal .

 

Snake park  Durban

  File:Asian cobra.jpg

Cobra à Snake parkDurban Afrique du sud - Parc floral de Durban

Fleur du parc floral à Durban

Ushaka3.jpg

Dauphin à Sea world à Durban

  Surf (Durban)

 

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 11:09

Fichier:Joburg top.jpg

Johannesburg

Pretoria

 

Respectivement capitales économique et politique de l'Afrique du Sud, ces deux grandes villes sont au coeur d'une région industrielle très peuplée . Elles ne manquent pas d'intérêt, mais il est conseillé de les éviter si on voyage sans guide . On risque de se perdre dans le réseau routier incroyablement dense de Johannesburg . Et la conduite à gauche n'arrange rien ! En voyage organisé, il vaut mieux visiter rapidement les centres-villes, Gold Reef City (mine d'or reconstituée à la Disney) et Premier Diamond Mine, à Cullinan, une mine où on a trouvé  les plus gros diamants au monde .

 

File:20080216 97 Johannesburg Gold Reef City.jpg

Gold reef city

Lingot d'or à Gold Reef City

 

 

Les neuf plus gros éclats débités à partir du cristal natif du Cullinan.

 

File:Cullinan Diamond and some of its cuts - copy.jpg

 

 

Cullinan I (530.20 carats)

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 12:15

 

Vignoble de la région de Stellenbosch

Lorsqu'au XVIIe siècle, des huguenots débarquèrent au Cap avec des ceps de vigne dans leurs malles, ils ne se doutaient pas que, 300 ans plus tard, l'Afrique du Sud deviendrait le troisième producteur mondial de vin ! Dans la région la plus viticole, autour de Stellenbosh, à 30 km du Cap, une route du vin balisée passe par de grands domaines et des villes proprettes dont les maisons historiques évoquent la vie des Afrikaners (descendants des premiers colons néerlandais) d'antan . Mais on s'en lasse vite . Heureusement, la route des vins est dans la même direction que la route des jardins .

Ce ne sont pas des jardins extraordinaires . C'est le nom de la N2 qui relie George à Port Elizabeth, en longeant une bande côtière à la végétation luxuriante . Avant de suivre cette route, il faut faire un détour par Oudtshoorn, dans le Petit Karoo, région semi-désertique où l'on ne croise que des moutons et des...autruches ! On en voit partout, dans les champs, les fermes, en statuettes dans les "curios", ces magasins de souvenirs remplis de plumeaux, d'oeufs décorés, de porte-monnaie en cuir... On en trouve jusque dans notre assiette dans la plupart des restaurants de la ville ! De retour sur la route des jardins, on peut s'arrêter à Knysna, qui regorge de galeries d'art et d'artisanat, d'auberges et de restaurants . Plus loin, des plages désertes battues par les vagues de l'océan Indien incitent à faire étape à Plettenberg, station balnéaire chic, sur une colline . Puis, on peut traverser le parc naturel de Tsitsikama, planté de forêts aux essences rares . On peut y randonner sous des futaies immenses, en traversant rivières et cascades sur des passerelles ou des ponts suspendus .

 

Fichier:Autruches d'Oudtshoorn.jpg

Ferme d'autruches d'Oudtshoorn

 

Fichier:Ostriches in Oudtshoorn.jpg

 

Vue aérienne de Knysna

Fichier:Cape Town N2.jpg

Infrastructures avec l'autoroute N2

 

Bestand:Plet Bay.JPG

Baie de Plettenberg

Paysage du Karoo 

 

Nouveau drapeau Sud-Africain

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 11:28

 

Fichier:Elephants du Kruger.jpg

Un éléphant du parc Kruger

 

LE ROYAUME DES ANIMAUX

Voilà enfin l'Afrique, celle des grands espaces et des bêtes sauvages ! Le domaine de la savane, où rodent les grands fauves sur les traces des bondissantss spring-boks, où les forêts dissimulent mal girafes et éléphants, et où les rivières font les délices des hippopotames et des crocodiles...

Toute cette faune évolue en liberté dans le parc Kruger, l'une des plus grandes réserves naturelles d'Afrique, et la plus riche en animaux . Mais circuler dans cet immense parc de 20 000 km2 ne garantit pas les rencontres ! Pour voir le Big Five (les cinq animaux les plus cotés dans un safari-photo : buffle, éléphant, rhinocéros, lion et léopard), il vaut mieux choisier les réserves privées . On est pris en charge par des rangers dans des 4x4 qui suivent les animaux hors pistes et les approchent de très près . Là, en principe, on peut s'offrir le Big Five et assister à des scènes rares, émouvantes, impressionnantes : un léopard dévorant sa proie, une bande de lionnes toilettant leurs lionceaux, un accouplement de rhinocéros...

Fichier:Lion waiting in Nambia.jpg

Fichier:Namibie Etosha Leopard 01edit.jpg

 Fichier:Rhinocéros blanc JHE.jpg

 

 Fichier:Hippo pod edit.jpg

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages