Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 14:23
 

 

Non-sens interdit

On a tendance à interpréter et trouver un sens à tout ce qui nous entoure, même quand elles n’en ont pas.. Qu'est ce qui nous amène à agir ainsi?

 

Pourquoi les ventes ont-elles baissé cette semaine? Comment se fait-il qu’on a perdu 0,01% de part de marché ce mois-ci? Je ne sais pas si vous avez remarqué, au boulot il faut toujours avoir une explication prête pour tout ce qui se passe, y compris pour des trucs manifestement aléatoires. Heureusement on ne demande pas à l’explication d’être rigoureuse et encore moins qu’elle soit vérifiée. Il suffit d’en trouver une qui soit suffisamment cohérente et raisonnable. Dans le fond ce besoin d’explication pour tout ce qui se passe d’important autour de nous est universel: nous essayons toujours d’interpréter et de trouver un sens aux choses, même quand elles n’en ont pas.

Dans une expérience célèbre des années 1970 on demandait à des femmes de juger de la qualité de quatre bas nylon sur des présentoirs devant elles. En réalité ces bas étaient rigoureusement identiques mais elles n’en savaient rien et elles ont fourni plus de 80 raisons différentes de préférer tel ou tel bas, en termes de couleur, de texture ou d’élasticité. Ne rigolez pas trop vite bandes de machos, personne n’échappe à la rationalisation a posteriori, c’est plus fort que nous. Il suffit de parcourir la presse financière pour se convaincre que les explications contradictoires ne font peur à personne quand il faut expliquer des cours qui jouent au yo-yo. Nassim Taleb rappelle malicieusement dans “Le Cygne Noir” que lorsque Saddam Hussein fut arrêté en 2003, Bloomberg diffusa coup sur coup deux flashes. Le premier, à 13H01 titrait: “Hausse des bons du Trésor américain; l’arrestation de Saddam Hussein pourrait ne pas enrayer le terrorisme”. Le second, une demi-heure plus tard: “Chute des bons du Trésor américain; l’arrestation de Hussein accélère la perception du risque”. Au moins ces dames avaient eu le bon goût de ne pas se contredire dans leurs explications, elles!

Un besoin universel…

Toutes les sociétés ont en commun d’avoir inventé une mythologie particulière, un récit fondateur qui explique pourquoi le soleil se lève, pourquoi on meurt, d’où vient la vie etc. “Une civilisation débute par le mythe et finit par le doute” écrivait Cioran… Cette mythologie originelle est la signature identitaire d’une société et la source de tous ses rituels. Comme dans ce passage irrésistible de Men in Black2 (après Cioran, la chute est brutale, pardonnez-moi) où un peuple de petits aliens enfermé depuis des générations dans le casier d’une consigne de gare vit dans l’ignorance de ce qui se passe de l’autre côté de la porte, et voue un culte étrange aux objets enfermés dans ce casier:

Ce besoin irrépressible de trouver des règles et d’y caler des rituels n’est même pas le propre de l’homme. Dans une expérience réalisée en 1948 le psychologue américain Burrhus Skinner enferma un pigeon dans une caisse munie d’un dispositif distribuant de la nourriture à intervalles réguliers. Les pigeons auraient pu se contenter d’attendre que la nourriture tombe toute seule, mais pas du tout! Trois fois sur quatre, l’animal est tenté d’attribuer le déclenchement de la distribution de nourriture à l’action qu’il est en train de faire pile à ce moment là. En répétant cette action, il reçoit de nouveau de la nourriture. Forcément, puisque celle-ci est distribuée à intervalles réguliers quoiqu’il arrive, mais le pigeon ne le sait pas et ce premier succès l’encourage à recommencer la manœuvre. A force de renforcements répétés, il s’auto-conditionne pour ce comportement totalement absurde. Certains pigeons tournent sur eux-mêmes, d’autres tapotent la caisse à un endroit ultra précis, hochent la tête, battent des ailes, lèvent les pattes etc. Les pigeons deviennent littéralement superstitieux!

La preuve par l’illusion optique

On ne fait pas autre chose, remarque Skinner, lorsqu’au bowling on incline instinctivement son corps vers la gauche quand on vient de lancer la boule un peu trop à droite, comme si bouger son corps après coup allait rectifier la trajectoire. Nous sommes tous des pigeons en somme, programmés pour détecter sans cesse des relations de causalité, pour décoder le monde qui nous entoure. Certaines illusions optiques illustrent à merveille notre tendance irrépressible à trouver du sens au bruit. Dans le motif de Kanizsa (à gauche) par exemple vous ne pouvez sans doute pas vous empêcher de voir un triangle blanc au milieu de la figure car ce triangle

fantôme donne du sens à la figure, en expliquant à la fois les encoches des trois disques noirs et les interruptions dans le tracé du triangle central. Sur l’image de Peter Ulric Tse (à droite) vous voyez probablement un cylindre fantôme en relief et la figue en noir vous semble nécessairement en 3D. Dans un autre registre, nous avons un biais naturel à voir des visages partout. Comme ces bébés oiseaux qui reconnaissent leur mère à la tâche rouge sur son bec, il nous suffit de voir deux points à la même hauteur avec un trait horizontal en dessous pour percevoir immédiatement un visage:

(source: Faces in places)

Le plus étonnant en l’occurrence n’est pas tant notre capacité à détecter un visage que notre incapacité à ne pas en voir un. C’est l’expérience du masque de Chaplin, qu’on n’arrive pas à voir à l’envers:

 

Rien d’étonnant donc, à ce que les formes irrégulières des nuages, les constellations ou la surface des planètes soit un terrain de jeu fabuleux pour notre obsession à détecter des formes connues.

En 2002 le neurologue suisse Peter Brugger s’est demandé si ‘il existait un lien entre la sensibilité des personnes défendant des théories ésotériques ou surnaturelles et leur propension à distinguer des formes visuelles même lorsqu’il n’y en a pas. Pour le savoir, il a présenté à 20 personnes croyant au paranormal et à 20 autres plus sceptiques, des flashes très rapides d’images et de lettres représentant -ou non- des visages et des mots. Bingo! Les premiers ont cru distinguer beaucoup plus de visages et de mots qu’il n’y en avait en réalité, et inversement les seconds en ont décelé beaucoup moins.

Aux origines du besoin d’expliquer

D’où nous vient cette obsession à rechercher sans arrêt des relations de cause à effet? On peut penser qu’un tel instinct constitue un avantage adaptatif décisif quand il permet de repérer plus vite une proie, un prédateur ou un partenaire sexuel en s’aidant de très subtils indices. Dans les zones surpêchées, les poissons sont plus méfiants qu’ailleurs, alors qu’ils appartiennent à la même espèce. En tant qu’hominidé, nous aurions simplement poussé à l’extrême cette tendance innée à trouver des règles.

Sur un plan purement psychologique, donner du sens à tout ce qui nous entoure nous procure aussi la rassurante impression de maîtriser la situation, surtout quand ça va mal. On avait vu dans ce billet comment les patients atteints de syndromes neurologiques importants s’inventent des histoires rassurantes pour expliquer leur état. Une explication simple rend les situations difficiles plus supportables et d’ailleurs les théories du complot et autres croyances ésotériques n’ont jamais autant de succès que pendant les crises.

Mais l’hypothèse qui m’a le plus convaincu est que nous ne pourrions engranger de telles quantités d’informations si l’on n’avait pas des règles permettant de les retenir facilement. Notre cerveau n’est pas un ordinateur capable de mémoriser des millions d’informations indépendantes les unes des autres. Pour assimiler une nouvelle information il nous faut la relier au réseau de connaissances déjà en place. Ces liens logiques ou imaginaires permettent d’ancrer plus facilement ces nouvelles données dans le tissu de nos connaissances existantes. Les règles sont aussi la manière la plus efficace de réduire la quantité d’informations à mémoriser: comment feriez-vous si vous n’aviez pas intégré la loi qui veut que tous les objets tombent naturellement par terre, ou celle qui nous fait percevoir comme plus petit un objet lointain? Trouver une règle permet donc de retenir plus de choses en demandant moins de travail au cerveau. Pour rester dans la métaphore de la mémoire informatique, “donner du sens” c’est à la fois indexer l’information et la compresser.

Le sentiment du beau

Allez, pendant que je suis moi-même en pleine recherche de sens, je me lance dans une Xochipithèse un peu hardie. Vous avez certainement déjà éprouvé un sentiment de beauté devant une théorie incroyablement puissante, une formule parfaitement ajustée ou une démonstration particulièrement élégante. Bon admettons que ce soit le cas. J’émets l’hypothèse que cette sensation d’esthétique émerge du contraste entre la concision du résultat et la profusion d’informations qu’il représente. Si la formule S = k log W est gravée sur la tombe de Boltzmann et que l’on voue un tel culte à la célèbre équation E=mc² d’Einstein, c’est sans doute que l’on est saisi  par la portée immense de formules aussi lapidaires. La beauté proviendrait de l’extrême condensation d’une complexité. Le principe du rasoir d’Ockham(qui proscrit l’usage d’hypothèses superflues) serait d’une nature aussi esthétique que philosophique.

Certaines phrases me font le même effet dans tous les domaines, en psychologie (“L’humour est la politesse du désespoir”), en droit (“Nul ne peut invoquer sa propre turpitude”, le fameux “Nemo auditur…”), en politique (“Gouverner c’est faire croire”) etc. Une théorie ou une formule devient belle lorsque l’on ne peut ni la simplifier (c’est-à-dire la rendre plus concise) ni l’améliorer (c’est-à-dire augmenter sa portée). Je ne sais pas dans quelle mesure cette idée s’applique au monde de l’Art, où la concision n’est pas une vertu cardinale. Pourtant on peut aussi considérer qu’un poème est beau lorsqu’il est totalement irréductible, lorsqu’on ne peut retirer ni modifier aucun de ses mots sans altérer l’impression produite. C’est ainsi que je lis l’aphorisme de Paul Valéry -”Rien de beau ne peut se résumer”. En tous cas,  je me dis qu’il y a sans doute là quelque chose à creuser…

Dopamine: le double effet kiss-cool

Dopamine

La dopamine a longtemps été considérée comme LE neurotransmetteur du plaisir, le secret de nos transes du “sex, drug and Rock&Roll”. Et puis on s’est rendu compte un peu par hasard qu’elle jouait un rôle dans bien d’autres domaines, par exemple dans le contrôle des mouvements. Administrée sous forme de L-dopa, elle soulage presque miraculeusement les tremblements des malades de Parkinson. Mais surtout la dopamine joue sur notre propension à trouver du sens au choses. Je vous ai parlé de l’expérience de Peter Brugger, qui comparait la tendance des gens à distinguer des formes visuelles ou des mots parmi des images embrouillées.

Dans une seconde phase, les chercheurs répétèrent l’expérience après avoir administré à tous les sujets une dose de L-dopa. Les sujets les plus sceptiques décelèrent plus souvent des mots et des visages, y compris lorsqu’il n’y en avait pas forcément. Cette expérience répétée depuis sous diverses formes et en double aveugle, semble indiquer que la dopamine accroît notre tendance à distinguer du sens, des “patterns” dans ce qu’on perçoit. Cette hypothèse expliquerait les effets hallucinogènes de la cocaïne et de nombreux amphétamines, dont le principe est justement d’augmenter le niveau de dopamine. A l’inverse, on soigne des syndromes psychotiques tels que la paranoïa ou les hallucinations avec des médicaments qui bloquent les récepteurs de la dopamine…

Pourquoi cette drôle de même molécule jouerait-elle à la fois sur le contrôle des mouvements et sur la propension à trouver du sens aux choses? Pour le comprendre, des chercheurs ont mesuré sur des singes la façon dont les neurones libèrent la dopamine. Le protocole était le suivant: on proposait à l’animal deux images sur un écran, dont l’une (toujours la même) était associée à une récompense. Après avoir effectué une série de gestes routiniers, le singe devait choisir l’une des deux images et il recevait du jus de fruit si c’était la bonne. On constata que les neurones dopaminergiques (c’est comme ça qu’on les appelle) déchargent comme des fous lorsque le singe reçoit une récompense inattendue, par exemple quand il ne connaît pas encore les images qu’on lui présente. A mesure qu’il s’habitue à reconnaître la bonne image, les décharges de dopamine se font moins fortes au moment de la récompense… mais apparaissent dès la présentation de l’image connue. La dopamine répond non seulement aux récompenses inattendues mais aussi à l’anticipation d’une récompense. Ce serait donc en quelque sorte la molécule du désir, qui permet au cerveau d’anticiper une récompense future à partir de quelques indices.

Un système d’apprentissage hors pair

Si cette interprétation est exacte, tous les éléments du puzzle sont en place. D’une part il n’est pas illogique d’imaginer que le même mécanisme nous permettant de faire le lien entre des événements et une récompense soit aussi celui qui nous serve à trouver des relations de causes à effets en général. D’autant plus que les modalités de réponse de la dopamine correspondent précisément aux algorithmes utilisés en intelligence artificielle dans les systèmes de réseaux neuronaux: un protocole d’apprentissage idéal en somme.

Au passage c’est ce qui expliquerait la délicieuse sensation qui nous envahit quand on trouve la solution d’un problème: rien de plus jouissif qu’une décharge de dopamine! Pas étonnant qu’on devienne accroc au Sudoku ou aux  mots croisés, le plaisir à résoudre un problème ardu est du même ordre que bien d’autres plaisirs charnels. On comprend que même les dauphins raffolent des problèmes à résoudre! Juste assez de dopamine stimule notre créativité et notre imagination. Trop de dopamine nous rend superstitieux ou paranoïaque, pas assez nous déprime.

Motricité et motivation

Passons au lien étrange qui semble exister entre dopamine et contrôle des mouvements. Pourquoi bouge-t-on? Soit pour fuir, soit -plus fréquemment heureusement- parce qu’on cherche à atteindre grâce à ce mouvement un état de bien-être (manger, se reproduire, socialiser, se gratter etc). L’essentiel de nos gestes sont orientés vers un soulagement ou une récompense. Notre motricité dépend de notre capacité à anticiper ces récompenses, donc du bon fonctionnement de notre système dopaminergique. Mais ce n’est pas tout. En habituant que des rats à une certaine routine leur permettant de recevoir de la nourriture, on a observé qu’ils se montraient beaucoup moins motivés pour effectuer cette routine lorsqu’on inhibait chimiquement dans leur cerveau les récepteurs de dopamine. Par contre, ils manifestaient toujours le même plaisir (en termes d’émission de dopamine) à recevoir de la nourriture quand on leur donnait directement. La dopamine semble jouer à la fois sur le contrôle des gestes et sur la motivation qui les déclenche.

Effets secondaires

 

Ann Klinestiver, une professeur américaine à la retraite et atteinte de la maladie de Parkinson a fait les frais de ce double effet de la dopamine. Pour soigner ses tremblements on lui prescrivit en 2005 du Requip, une molécule qui imite l’effet de la dopamine dans le cerveau. L’effet sur les tremblements fut radical, mais Ann fut contrainte d’augmenter progressivement sa dose quotidienne pour se soulager. C’est alors qu’elle devint littéralement accroc aux jeux de hasard. Alors qu’elle n’avait jamais mis les pieds dans un casino avant son traitement, la voilà subitement obsédée par les machines à sous, y passant ses jours et ses nuits sans pouvoir s’arrêter. En un an, elle perdit 200 000 dollars jusqu’à ce qu’elle arrête son traitement. Son obsession s’arrêta aussi brusquement que ses tremblements reprirent. Que s’est-il passé? Il semble que le surdosage de dopamine ait deux effets face à un jeu de hasard. D’une part il fait ressentir une véritable explosion de plaisir quand on gagne alors qu’on ne s’y attend pas. Ensuite, il excite follement notre machine-à-trouver-des-règles qui s’acharne à essayer de comprendre le fonctionnement de la machine à sous, là où il n’y a bien sûr que du pur hasard. On devient en somme comme les pigeons de Skinner, obsédés et superstitieux en diable.

Deux chercheurs de Cambridge viennent de mettre en lumière ce qui se passe dans la tête des accrocs des jeux et notamment le rôle des coups “presque” gagnants dans l’addiction au bandit manchot. Lorsqu’une personne normale réussit à aligner deux cloches sur trois sur une machine à sou, on s’est aperçu que son cerveau émet une légère décharge de dopamine, plus faible que si elle avait gagné, mais suffisante pour lui procurer une petite pointe de plaisir et l’inciter à tenter sa chance à nouveau puisqu’il semble sur la bonne voie. Ce n’est pas un hasard si les machines à sous multiplient les combinaisons perdantes qui ressemblent aux gagnantes: en induisant en erreur le système cognitif des joueurs, elles leur font surestimer instinctivement leurs chances de gagner au prochain coup… jusqu’à ce qu’ils soient dégoûtés par une longue succession d’échecs. Or pour les accrocs du jeu, on s’est rendu compte que leur système dopaminique réagissait avec quasiment autant d’intensité quand ils faisaient ces coups “presque” gagnants que quand ils gagnaient effectivement. Du coup, au lieu d’être dépités par de trop nombreuses pertes, ces joueurs pathologiques sont regonflés à bloc à chaque fois qu’ils tombent sur un de ces coups “presque” gagnants. Persuadés que le prochain coup sera le bon, ils ne peuvent s’empêcher de rejouer, encore et encore. On peut imaginer que le dérèglement des niveaux de dopamine d’un patient comme A Klinestiver ait créé chez elle exactement le même type de surréaction à chaque fois qu’elle tombait presque sur une combinaison gagnante.

Sport et superstition

Dopamine et sports font naturellement bon ménage. D’une part l’exercice physique prolongé stimule la sécrétion de cette sacrée molécule, ce qui explique qu’on se sente si bien après une séance de sport (… enfin, quand on pratique régulièrement sinon, l’effet courbature l’emporte largement, je parle d’expérience!). Les hamsters qui courent sans arrêt dans leur roue qui tourne sont littéralement accrocs à la dopamine! D’autre part, ce n’est pas pour rien qu’on se dope aux amphétamines: la dopamine augmente à la fois l’endurance et la motivation. Les grands sportifs sont donc souvent de grands sécréteurs de dopamine devant l’éternel et je me demande si cette particularité n’explique pas en partie qu’on trouve autant de superstition dans le sport. Oh, bien sûr, on peut se contenter d’une explication psychologique: porter son maillot fétiche ou un pendentif porte-chance, lacer sa chaussure droite avant la gauche ou utiliser toujours le même casier au vestiaire peut donner au sportif l’impression qu’il contrôle la situation plutôt que de subir les lois du sort. Mais je me demande quand même si un petit excès de dopamine n’entretient pas aussi certaines tocades. Comme chez ces hockeyeurs canadiens qui m’ont bien fait rire…

Sources:

Nassim Nicholas Thaleb: Le Cygne Noir (chapitre 6)

Hollerman & Shultz, Dopamine neurons report an error in the temporal prediction of reward during learning (1998, Nature)
L’histoire de Ann Klevinster est relatée (entre autres) dans un article du Boston Globe de 2007
L’article de Neurophilosophy sur le rôle des coups “presque” gagnants dans l’addiction aux jeux de hasard


 

Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 07:18

 

"L'intelligence est la chose la mieux répartie dans ce monde, tout le monde pense en avoir assez, vu que c'est avec la sienne qu'il juge" Coluche .

Si je crois que rien n'est de moi, que tout est écrit alors je n'existe pas . Si demain je pense que tout peut se rejoindre, chacun ayant sa place et son chemin à suivre, alors j'aurai eu la liberté de choisir ma route et j'existe .

La pensée peut être considérée comme un sens puisqu'elle est sans cesse en éveil, et c'est pour cette raison que nous rêvons . La pensée a une qualité, une quantité et une intensité, elle est la base de notre intelligence et a pour but de comparer, de juger, d'avoir envie de toucher, de sentir, d'écouter et d'analyser tout ce qui nous entoure .

La mémoire fait partie des pensées les plus intenses et peut créer des émotions . Si nous n'avons pas d'équilibre dans notre pensée et que nous vivons sans cesse avec le passé, nous fabriquons un présent presque inexistant et un avenir non lucratif et aléatoire .

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 07:36

 



Une vielle dame qui s'appelait Olive, une australienne s'en est allée pendant l'été... Mais son blog : allaboutolive.com, rebaptisé In Memory of Olive depuis sa disparition, survit grâce au clavier de ses amis, Mike en tête, qui a accompagné la vieille dame australienne pendant dix-huit mois de blogging hors norme . La mémoire d'Olive, ses combats, dont celui pour l'écologie, sont toujours vivants sur le Net, comme l'ont été quasi quotidiennement, depuis février 2007, les aventures de cette jeune femme digitale de 107 ans !
Mais pourquoi Olive bloguait-elle ? Pour trouver une raison de se lever chaque matin sans doute, mais aussi pour transmettre son passé aux générations présentes et futures . Au-delà de ce cas d'exception, pourquoi bloguons-nous ? pourquoi est-ce les femmes qui bloguent le plus ?

Certains, c'est pour exister :

Se construire ou se reconstruire, se trouver ou se retrouver, s'exposer ou se raconter et....partager ! Un bon blog vaudrait-il mieux qu'un mauvais psy ? Carnet d'"extimité" (journal intime posté à destination de la terre entière), le blog est devenu le symbole de cette nouvelle ère Internet .

Pour papoter  :

Certains sont devenus des stars de la conversation en ligne, drainant des milliers d'internautes par jour .

..Pour mijoter :

La cuisine est un autre sujet culte de la blogosphère . Pour se retrouver entre "Net workers gourmands" .

Pour militer :

Contre la censure, pour la paix, pour le droit des enfants, contres les discriminations, pour la santé et contre le harcèlement...Les motifs d'engagements sont multiples . L'écologie en est un .

Pour passer un cap dans la vie :

Lors d'une grossesse ou d'un déménagement, le blog se révèle le compagon idéal . Pour continuer à entretenir son réseau, familial et planétaire, ou relater en ligne ses étonnements quotidiens . Cela donne, au choix, des blogs très intimistes, façon carnets de voyage, ou d'autres à portée plus universelle, façon" Lettres persannes ".

Pour garder le lien :

S'il fallait résumer d'un mot la motivation de tous ces blogueurs ou blogueuses réunis, c'est sans doute celui qui sonnerait le plus juste .
N'est-ce pas le mot qui correspond le mieux à ce que sont fondamentalement les personnes, des êtres de lien ?



Cet article avait été modifié puis annulé et  je suis désolée pour certains de mes visiteurs . Je l'ai remis avec un petit sondage pour plus de discrétion et pour savoir ce qui nous motive le plus . Vous pouvez y mettre une ou plusieurs raisons en votant . Merci .

Le blog et nous
Pour quelle raison bloguez-vous ?
Pour exister
Pour papoter
Pour mijoter
Pour avoir un lien
Pour militer
Pour passer un cap dans votre vie

Résultats

 

 

 

 

 

 

 

 

Source (en partie) : Femina

La voix du Nord

Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 23:49

Le corps parle, encore faut-il savoir l'entendre !



1 Le système nerveux

Il reçoit et analyse les informations des yeux, des oreilles...et envoie l'ordre qui provoque la réponse motrice adaptée .
Ses dérèglements viennent d'une approche trop intellectuelle de la vie .  Ils touchent ceux qui laissent peu de place aux impulsions, au doute, à l'irrationnel ou abordent la vie avec trop de sérieux .

2 Le système respiratoire

Il comprend les poumons, la peau et les cellules du corps . Il nous permet de respirer et nous protège des agressions extérieures (microbes, virus, poussières) .Ses dysfonctionnements sont souvent liés à la difficulté de refermer certaines blessures, à gérer certains sentiments (tristesse, rancoeur) ou situations (pression au travail, agressivité des proches) .

3 Le système digestif

Il permet, en les transformant, de digérer les aliments . Lorsqu'on en souffre, c'est qu'on a du mal à avaler ce qui se pase dans notre vie, "J'ai du mal à digérer cette histoire", "ce qu'il m'a fait m'est resté sur l'estomac"....., sont des images qui évoquent bien ces souffrances .

4 Le système urinaire

Il assure la formation des urines qui libèrent l'organisme de ses déchets . Il appartient à la même structure énergétique que le squelette . Avoir des difficultés sur le plan urinaire renvoie à la difficulté d'éliminer des croyances sur lesquelles on a fondé notre vie . Lorsque celles-ci ne sont plusque des contraintes inutiles, elles deviennent intoxicantes .

Le système génital

Il renvoie au plaisir, à la procréation et on l'associe à la capacité de mener un projet à bien . Les individus souffrant du système génital ont souvent des difficultés à aller au bout des choses, soit par manque d'envie, soit parce qu'ils ne s'en sentent pas capables . Ces personnes donnent vie à des projets mais dans la peine, en oubliant le plaisir de créer .

Le système circulatoire

Il irrigue de sang le corps et purifie puisqu'il transforte les toxines rejetées par les cellules et élimine le gaz carbonique . Ses défaillances touchent des personnes qui abordent la vie de façon trop sérieuse, qui peinent à se laisser aller .

Le squelette

Il renvoie à ce que nous avons de plus solide, de rigide, à ce qui nous structure donc à nos croyances et à nos convictions . Souvent, les douleurs  osseuses apparaissent lorsque nous sommes perturbés, bousculés dans nos croyances .



Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 01:04

     

     
Pour cette semaine, voici les interprétations de nos rêves de A à C .


ABEILLE

Animal bénéfique, cet insecte représente le dépassement de soi . Vous êtes conscient de votre force et de votre place au sein d'un groupe . Mais si sa présence est trop oppressante, elle renvoie à une mère trop présente .

ACTEUR

Si le comédien maîtrise son rôle, cela signifie que son intégration sociale ou professionnelle est harmonieuse . Si au contraire, le jeu de l'artiste est mauvais, cela traduit une difficulté à supporter des relations trop superficielles et par conséquent peu profitables .

ALLIANCE

C'est le symbole de réunion ou de séparation . Si vous ou la personne aimée l'enlève, il peut être question d'une trahison, mais si vous égarez cet anneau, il s'agit plutôt d'une perte de confiance en soi ou en l'autre . L'achat d'une alliance présage un tournant dans votre vie affective .

ARAIGNEE

Elle évoque des idées sombres et des sentiments exacerbés, telle la jalousie . Elle renvoie aussi à une relation de dépendance, à une mère trop possessive qui, par exemple, pourrait ralentir votre évolution .

ARBRE

Il représente les membres de la famille . Le soutien semble solide lorsqu'on rêve de racines .A l'inverse, le voir déraciné traduit un désir de séparation en raison d'un profond sentiment d'incompréhension .

ARGENT

Derrière la richesse se cache une ambiguité affective . Rêver d'en posséder révèle un besoin de combler u manque d'amour . Se voir déposséder de ses biens (vols ou pertes) dénote un sentiment d'abandon .

ARMES  

Elles sont le signe d'une agressivité contenue qui peut éclater dès que survient une situation imprévisible . Les armes blanches laissent entendre que vous êtes sur la défensive, tandis que les armes à feu marquent votre volonté d'attaquer par peur d'avoir à subir la violence d'autrui .

ASCENSEUR

Dans la réalité, on craint souvent d'y rester bloqué . En rêve, surtout chez les femmes, il symbolise une grande méfiance à l'égard des hommes, malgré une attirance certaine . Il peut s'agir de la peur de s'abandonner, de ne plus contrôler la situation . S'il descend, c'est le signe que votre angoisse augmente, s'il monte, c'est plutôt que votre peur a tendance à disparaître .

AVION                      

plus que le plaisir de voler, il suggère l'idée de voyage, la nécessité de se déplacer . Mais le changement de lieu réclame de dépasser l'appréhension . S'il décolle : les choix sont assumés . Assister à un accident signifie que les objectifs sont démesurés et donc difficiles à atteindre .

BAIN

Symbole de purification et de renouveau, le voir en rêve présente une valeur très positive . Si l'eau est transparente, cela indique que vous vous débarrassez des idées reçues afin de faire preuve de plus de discernement . Mais si elle est trouble, cela révèle souvent des pensées négatives ou des souvenirs pénibles qui risquent de vous paralyser .

BALANCOIRE

Dans les rêves, elle trahit un désir charnel que l'on cherche à assouvir, une envie de se libérer de ses obligations . Chez les femmes, elle peut révéler un comportement enfantin face à une sexualité non assumée .

BEBE  

Symbole de vie, d'humanité, d'évolution, le bébé représente une réelle avancée sur le plan personnel . Mais ce poupon renvoie aussi à votre vulnérabilité, à une innocence que vous voulez préserver . Si l'enfant crie, cela traduit chez vous un urgent besoin de reconnaissance .

CAGE

Cet objet est une sorte de prison qui enclôt nos pulsions . Si des animaux très affectueux y périssent, cela peut refléter la crainte d'exprimer librement lesdites pulsions . Si la cage est vide et sa porte ouverte, cela souligne un sentiment de liberté .

CARTES A JOUER

Elles représentent nos atouts . Plus le nombre de cartes en mains est élevé, plus les chances de gérer une situation donnée sont grandes .  Chaque carte a sa symbolique : le coeur se rattache à  l'amour, le carreau, à la vie professionnelle, le trèfle, aux biens matériels et le pique, à l'intellect .

   

CHAINES

Elles indiquent l'imprisonnement, l'esclavage . Se voir enchaîner traduit un sentiment de dépendance vis-à-vis d'une personne ou d'une situation . L'évolution de l'individu s'en trouve freinée et son désir arrêté .

CHAPEAU

Il indique la fonction sociale . Rêver d'en avoir un renvoie aux responsabilités que l'on choisit d'assumer pour être reconnu . Vous vous sentez ridicule en le portant ? Votre rôle ne vous convient pas . Quelqu'un d'autre l'affiche ? Il figure une autorité qui réclame votre soumission .

CHAT

Cet animal symbolise le désir . Si vous rêvez que vous l'étouffez, c'est votre propre désir que vous essayez de contrôler . Si vous le caressez avec douceur, cela illustre l'acceptation de vos pulsions sexuelles . si vous le craignez, c'est un refus conscient ou inconscient de votre sexualité .  

CHATEAU

Le château est un lieu imaginaire où peuvent avoir lieu de multiples transformations . Dans le dédale de ses couloirs et de ses pièces, l'homme essaie de trouver des réponses . Si la visite se passe bien, vous ne craignez certainement pas le monde imaginaire . Si vous vous y perdez, c'est que ce monde régit trop votre vie et l'emporte sur votre raison .

CLE

En psychanalyse, la clé représente l'acte sexuel . Une clé qui n'entre pas dans la serrure ou qui ne permet pas d'ouvrir
la porte peut être le signe d'une incompatibilité amoureuse ou même dénoter une frigidité . Trouver une clé signale la volonté de dépasser ses peurs et de s'abandonner à son propre désir .

COFFRE

En rêve, on veut généralement savoir ce que cet objet renferme . Mais il signale souvent nos propres richesses . Ouvert, il indique de s'exposer, d'être jugé . Fermé, il traduit un sentiment d'insécurité qui conduit à s'isoler .

COULOIR

Il est le signe des chemins de la vie .  S'il est sombre, cela signifie que vous manquez de discernement pour faire des choix . S'il débouche sur une pièce lumineuse, c'est la marque d'une évolution, mais en cas de cul-de-sac, vous faites fausse route
  

Chaque semaine, je vous donnerai les secrets de nos rêves. La semaine prochaine sera ceux qui commencent par D jusque H . En attendant, si vous voulez avoir l'interprétation d'un rêve qui ne figure pas dans l'article, je peux vous le communiquer si vous le voulez .

  





Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 04:46

  



  



Dents

Perdre ses dents reflète souvent un désir de transformation totale . Si elles vous paraissent abîmées, la rupture se complique à cause d'un lien parental . Se brosser les dents se rattache au désir d'amasser et de protéger se biens matériels . En revanche, être édenté renvoie à l'incapacité d'atteindre l'objectif fixé .

Désert

Cet espace traduit souvent la peur du vide mais, si sa traversée est vécue sans angoisse, on peut l'interpréter comme la découverte de sa propre richesse intérieure et l'acceptation de son moi profond .

Divorce
  
Pour ceux qui vivent en couple, rêver de divorce traduit une mésentente passagère, un doute qui naîtrait de l'influence que l'un des protagonistes désire exercer sur l'autre .

Draps

Enveloppe, les draps symbolisent à la fois la protection et l'exposition . Si vous souhaitez les laver, cela peut signifier un mal-être, le désir de changer de peau . Ou que votre confiance diminue en présence d'un environnement social peu rassurant . Se voir recouvert de draps traduit un urgent besoin de protection .


  


Eau         

Tout ce qui vient des profondeurs de l'eau se rapporte aux émotions les plus secrètes. 
Berceau de l'inconscient, l'eau renvoie au passé, à l'enfance, à la mère . Si elle est trouble, le moi 
se débat et cherche à se libérer de ses émotions passées . Bleue et lumineuse, un niveau spirituel est atteint  .
Noire, elle est la trace d'une rupture totale avec l'inconscient .

Echelle

En rêve, elle sert à se déplacer à l'intérieur de soi-même et à mieux se connaître . Si, grâce à elle, vous découvrez un endroit encore inexploré, vous êtes sûrement en train de mettre à jour une nouvelle facette de votre personnalité . Si elle constitue le seul moyen d'accéder à une pièce, cela dénote un manque de stabilité . Si vous y grimper, cela évoque le désir ou l'accomplissement d'un rapport sexuel .

Ecole

Réminiscences du passé, de l'enfance . L'école symbolise aussi l'enseignement que l'on tire de ses expériences . La vision d'un cours où tout vous échappe révèle une certaine immaturité . A l'inverse, un cours parfaitement clair prouve une certaine aptitude à apprendre (au sens le plus large du terme) 

Escaliers

Ils sont généralement le signe du chemin à parcourir lorsqu'on désire mieux se connaître . Les dévaler, indique la nécessité de répéter une même action pour réussir . Rester au bas des marches traduit un manque total d'estime de soi, tandis que se voir tout en haut symbolise le succès .


  


Facteur

Illustration des liens sociaux, des relations humaines, le facteur symbolise les échanges, les connaissances et les amis susceptibles d'apporter de l'aide en cas de difficultés .

Fantômes    

Ils sont liés au passé, à ce qui est douloureux et aux choses à éclaircir . Apercevoir le fantôme d'un défunt révèle un sentiment de culpabilité sur le point d'être dépassé au profit d'un nouvel équilibre .

Femmes

Une vision, très fréquente, à rattacher aux émotions, au désir et à l'imaginaire . Si la mère apparaît, on peut y lire les troubles générés par un amour envahissant . La grand-mère donne plutôt l'idée d'une indépendance affective propice pour enfin voler de ses propres ailes .

Feu

Sa présence évoque la renaissance . Symbole de l'action, il peut apparaître comme le signe avant-coureur d'une sensation de mal-être lorsqu'il s'agit d'un incendie incontrôlable . En revanche, se voir brûlé indique que les instincts et les pulsions régissent nos actions .

Fleurs  

Symbole bénéfique, la fleur évoque l'éclosion spirituelle . En bouquet,elle signale la performance ou le mérite . Colorée, elle témoigne d'un désir profond d'épanouissement . Blanche, elle traduit un sentiment de déprime face à l'incompréhension de l'entourage . Fanée, l'idée d'une fin ou d'un éloignement qui engendre beaucoup de mélancolie .

Foule

Rêver d'une grande assemblée traduit une conception très personnelle de l'existence, une vision de la vie qui se démarque de celle des voisins . Marcher entouré de gens souligne un besoin de solitude pour retrouver son propre espace et exprimer ses désirs personnels . Sinon, l'oppression se fait insupportable .

Fourmi

Se voir sous la forme d'une fourmi, dénote le sentiment d'anonymat que ressent une personne égarée dans un univers qui la dépayse complètement . Cela peut être aussi l'expression d'une certaine inquiétude au contact de la vie en collectivité .



 


 
Gare

Courir après son train ou le rater évoque les difficultés rencontrées lors d'un choix lié à un changement impératif . Monter dedans signifie accepter de s'engager . Rester sur le quai signe une tendance à la résignation . Si la gare indique une transformation, le train rappelle la nécessité d'obéir à des règles .
  
Grenier

Si l'on situe l'inconscient dans la cave, la conscience demeure dans le grenier . Si ce dernier est encombré, il y a nécessité de faire le tri dans ses pensées, afin de se dépasser . Vide, l'esprit fuit ses responsabilités . Y dormir signale la crainte d'avancer dans la découverte de soi .


  

                                                                                                                                                                                                                    
Habits

Les vêtements renvoient à l'image perçue par l'entourage, à l'envie de prouver son identité à travers ce que l'on a par opposition à ce que l'on est . Tachés, ils témoignent de la difficulté à nuancer sa personnalité . En changer souvent traduit un manque d'adaptabilité et un besoin constant de composer avec son environnement .

Hibou

Loin du caractère inquiétant qu'on lui prête volontiers, le hibou symbolise la vertu et la sagesse, voire une bonne connaissance de soi . Mais il peut aussi révéler quelqu'un de solitaire qui serait habité par un profond sentiment de mélancolie .

Homme  

Il symbolise certes la force et l'action, mais également la part masculine qui réside en chacun de nous . Sa présence récurrente dans les rêves, surtout s'il s'agit du même individu, peut signaler la sensation de manque de cette personne((surtout pour les femmes) . En revanche, la présence répétée d'hommes à l'aspect effrayant et qui se montrent agressifs symbolise tout simplement qu'on en a peur .  

Horloge

Cet objet a évidemment à voir avec la fuite du temps, une donnée à la fois irréversible et incontrôlable .Lorsqu'elle est arrêtée, elle renvoie à des blocages passés, qui empêchent d'évoluer . Symbole de vie, l'horloge atteste puissamment de la fragilité de l'existence .



Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 15:40

 


  
                                                                                                                                                                                                
ILE

Sa symbolique varie selon que l'on se situe sur l'île, signe d'une certaine maturité psychologique, ou que l'on s dirige vers elle, symbole de l'idéal féminin, qui est alors perçu comme peu accessible .



INSTRUMENTS DE MUSIQUE

Directement liés à l'idée de divertissement, les instruments orientent vers la quête du plaisir et révèlent un désir de ne pas tenir compte le moins du monde du temps .


  

JOUETS

Ils concernent l'enfance et la perception du monde environnant . Offrir ses jouets manifeste un besoin profond d'être aimé et une souffrance face à l'injustice . Un jouet cassé ? Vous vous percevez comme une chose que l'on ne ménage guère .


  
                                                                                                                                                                                                     

LARMES

Une frustration envahit la pensée et l'immobilise . Rêver que l'on pleure traduit un besoin d'être secondée et soutenue . Voir quelqu'un d'autre pleurer sous-entend qu'il suffit d'appeler au secours pour être entendue .

LIT

la conscience a besoin de paix pour comprendre les événements du passé . Rêver de partager son lit traduit la confiance que l'on accorde aux autres . S'il est défait, le lit s'apparente à un esprit embrouillé .

LIVRE

Très souvent, un livre raconte une histoire . En songe, il symbolise celle de notre vie . Chaque page tournée renvoie à un passé révolu, certes, mais dont on tire néanmoins une expérience . Le voir fermé traduit un refus de revenir en arrière . Ouvert, l'enseignement  prend toute son ampleur et permet d'avancer . Poussiéreux, la mémoire tend à sélectionner les événements .

                                                                                                                                                                                        
LUNE

C'est le symbole féminin par excellence . Elle renvoie à la maternité, à la protection mais aussi au mensonge . Quand elle figure dan un rêve, on peut y voir une expression d'émerveillement devant tout ce qui touche de près ou de loin à la féminité . Quand la lune semble inquiétante, le rêveur ne vit pas bien la part féminine de sa personnalité .


  


MAIN

C'est elle, qui nous relie au monde extérieur . Elle tisse des relations sociales . Elle représente l'action et la création . Se laver les mains illustre un désir de s'éloigner de son entourage . Des mains paralysées illustrent une impossibilité d'action .


MAISON

Armature de la conscience, la maison symbolise l'équilibre . Chaque pièce évoque une facette de sa personnalité et renvoie à son histoire personnelle . Nettoyer sa maison indique la volonté de clarifier ses idées et de faire le point sur son parcours . Les murs représentent l'aspect matériel, les acquis, tandis que le toit illustre l'évolution spirituelle .


MIROIR

L'image qu'il renvoie symbolise le besoin de percer sa personnalité, d'aller à la recherche de son âme . Dans un rêve,, celui qu'on y voit n'est pas forcément soi . Si c'est quelqu'un que vous aimez, cela signifie qu'une partie de vous se sent proche de lui .

MORT


II est dit que les défunts qui apparaissent dans les rêves viennent simplement saluer leurs proches en leur permettant de poursuivre leur route sans eux . Rêver de la mort d'un proche n'a rien de prémonitoire .











Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 08:13
 





 



NAISSANCE

Rêver d'une naissance traduit la volonté de s'accorder une chance supplémentaire et de trouver les moyens de surmonter un obstacle . Un accouchement est le signe d'une évolution très positive du rêveur .  

NEIGE

Une fonte des neiges révèle une incapacité à se contrôler et la crainte de la solitude . Faire des boules de neige traduit une volonté de maîtriser le temps pour organiser ses idées et motiver son action .

NID

Le nid symbolise la protection . Vide et sans oeufs, il traduit un sentiment d'abandon . Douillet, il évoque le confort et la sérénité . Habité par deux oiseaux, on peut y voir une représentation du foyer .

NOYADE

Plutôt angoissante, la noyade est la transcription de ce que l'on vit dans le quotidien : on se sent submergé par un océan de contraintes . Lorsqu'on se sent couler mais que, bizarrement, on parvient à respirer sous l'eau, cela signifie qu'on a réussi à surmonter ses angoisses .

NUAGES  

C'est la représentation des perturbations du rêveur . Parfois, ils signalent une dispute . Celle-ci peut être une querelle entre amoureux ou entre collègues, ou un conflit familial .

NUIT

La nuit par opposition au jour qui symbolise la conscience, renvoie à l'inconscient, à l'introspection . Si au côté de la nuit vous vous sentez serein, c'est que vous êtes en parfaite harmonie avec vous-même . A l'inverse, quand vous vous sentez perdu dans le noir, vous traversez une période de doute, d'angoisse .

 


OEIL

Voir ses propres yeux marque un besoin de compréhension et de courage pour faire face à ses failles . Rêvez que les autres vous contemplent indique la complexité des relations sociales et la crainte de voir sa confiance manipulée par des esprits menaçants . L'oeil gauche représente la lune ; le droit, le soleil .

OR

Métal supérieur à tous les autres, l'or indique la connaissance de sa propre valeur et la volonté de se donner les moyens de se confronter à une situation ambitieuse . Si l'argent représente l'avoir, l'or évoque l'alchimie permettant à l'individu de gérer son ascension, sans céder à l'appel du pouvoir .

ORAGE

L'orage, symbole plus fort que la tempête, révèle un profond différend aux conséquences très importantes pour vous et vos proches . Votre inconscient invite par là à régler rapidement le problème .

  


PANNE

L'inspiration souffre de ne pouvoir se libérer . Rêver d'une panne revient à faire état des blocages que l'on peut rencontrer dans la vie . Lesquels peuvent être d'ordre psychologique ou d'ordre physique .

PARALYSIE

L'inconscient capte un danger auquel il se sent incapable de faire face . S'immobiliser, cela prouve que le seul moyen de dépasser le problème, c'est d'attendre que çà passe .

PARENTS

Rêver de ses parents traduit un état balançant entre l'envie de se sentir en sécurité et la volonté de s'émanciper de principes inculqués . Rêver de sa mère, témoigne d'une certaine inhibition . Quand il s'agit du père, cela veut dire qu'il faut s'éloigner .

PEAU

Le vêtement protège des autres, la peau préserve de soi-même .  Elle symbolise l'enveloppe spirituelle qui empêche de fuir sa nature profonde . Rêver d'une peau abîmée fait apparaître la malaise que vous éprouvez vis-à-vis des autres .

POLICE

Voir un gendarme ou un policier renvoie à la peur de se sentir pris en faute . Sexuellement, rêver de police traduit une culpabilité émotionnelle qui a trait à votre couple .

PONT

Rêver qu'on traverse un pont dénote que vous avez pu tirer au clair deux problèmes, que vous les avez reliés entre eux . Si le pont s'écroule les ambitions chutent également .

PORTE
  
C'est l'ouverture sur le monde . En ouvrir une marque le désir de prendre des initiatives et de s'aventurer en toute confiance dans une direction inconnue . Si elle s'ouvre vers l'intérieur, la conscience franchit un pas dans la connaissance de soi . Vers l'extérieur, la vie sociale se développe dans un cadre harmonieux . Fermer, l'occasion s'envole, faute d'avoir su la saisir . Charnellement, une porte close traduit la peur de s'engager dans une relation .

POUPEE

Elle représente l'enfant soumis à la volonté de ses parents . Si la poupée porte des habits luxueux, peut-être souffrez-vous encore de la solitude ressentie quand vous étiez petit(e) ; un sentiment sans doute dû à une mère soucieuse de votre apparence plus que de votre personne . Et vous avez gardé de vous cette image assez peu valorisante .

PRISON

Elle renvoie à un sentiment d'enfermement mental . Si chaque soir, vous rêvez que vous en sortez, c'est peut-être que votre activité professionnelle ne correspond pas à votre personnalité . Voir ses proches en prison indique une méfiance quant aux intentions de son entourage .

PUITS

C'est une ouverture sur votre inconscient . Les adolescents rêvent souvent de puits, passage d'un état de conscience à un autre . Si vous êtes souvent attiré par le puits mais que vous craignez d'y tomber, cela signifie que votre passé vous fascine malgré des difficultés à l'accepter .



  
Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 07:39



 

 



  


RADEAU

Vous vous trouvez dessus ; votre conscience se laisse porter par le courant en toute confiance . Si le radeau apparaît après un naufrage, cela indique que vous êtes parvenue à résoudre un conflit .

RAT

Il est lié à la maladie . S'il se promène sur votre corps, il signale qu'un endroit est malade . S'il court dans la maison et tente de se cacher, vous avez pu souffrir dans votre enfance de l'impossibilité de dire, face à une mère rigide ou un père sévère .

RENDEZ-VOUS

Il suggère la peur du changement . Si vous ne parvenez pas à vous y rendre et que vous ressentez de la colère, c'est en réalité contre vous-même que vous êtes fâché . Vous aimeriez pouvoir changer de vie mais vous n'y parvenez pas .

REQUIN

Il s'apparente souvent à une personne qui revient dans votre vie et tourmente votre quotidien . Votre impuissance se heurte à la volonté de vaincre l'adversaire . Etre attaqué par un requin traduit aussi ses difficultés à lutter contre ses démons intérieurs (agressivité, duplicité...)

RUINE

Elles représentent l'état physique du rêveur . Une maison en ruine correspond au corps qui se délabre . Si elle est en bon état, entourée de ruines, cela dénote un sentiment de solitude suite à la dégradation des relations avec des proches .


  


SAC A MAIN

Il représente ce que l'esprit a enfoui au fur et à mesure de ses expériences . Il renferme aussi les désirs inavoués . Se le faire voler s'apparente au viol de l'intimité et à la dépossession d'une partie de soi . Voir quelqu'un l'ouvrir renvoie à une crainte de la manipulation ou à une rivalité .

SANG

Il symbolise la vitalité et l'énergie . L'endroit du corps d'où coule le sang peut révéler l'origine d'une faiblesse . Une blessure à l'intérieur de la main peut illustrer la difficulté d'action liée à une grande fatigue .

SERPENT

Symbole sexuel, le serpent évoque aussi la médecine, alliée protectrice de la santé . Se faire attaquer par un serpent, renvoie à la peur de la maladie . S'il s'enroule, les émotions deviennent étouffantes à force de ne pouvoir se libérer . Tuer un serpent marque la détermination à faire évoluer une situation .

SERRURE

Elle représente les protections, les fermetures psychologiques de l'individu . Une serrure bloquée illustre les verrouillages intérieurs . Regarder au travers indique que l'on se pose en spectateur, incapable de réaliser ses rêves par peur de l'échec .

SEXE

Cela traduit une impuissance à vivre pleinement sa sexualité . Rêver d'une relation charnelle avec une personne du même sexe, dénote un manque d'amour de soi et la peur de ne pas être désirée .

SORCIERE  

Elle est la représentation négative de la mère . Elle attire et manipule, tout comme une mère peut dévorer ses enfants d'amour pour mieux les retenir . Pour un enfant, la sorcière illustre la présence d'une belle- mère mal acceptée . Adulte, il s'agit plutôt de la gêne occasionnée par une femme au comportement agressif .

SOUTERRAIN

Il symbolise l'ascension vers la spiritualité . Le souterrain induit notamment l'idée de ramper ou de se baisser, c'est-à-dire de se confronter à sa condition de mortel .


  


TELEPHONE

Il symbolise notre façon de communiquer . Ainsi, rêver que le téléphone sonne et ne pas décrocher indique une grande difficulté à se relier aux autres et à exprimer ses sentiments . Une conversation téléphonique qui se passe bien révèle souvent un approfondissement de la relation avec la personne en ligne .

TRESOR

Il représente la richesse intérieur . Rêver d'en découvrir un signifie que le chemin parcouru dans la quête de sa personnalité est le bon . En cacher un, par contre, indique la crainte d'être manipulé, tant sur le plan matériel que moral .

TROU

Il renvoie à la découverte du sens caché des choses . Y tomber, cela prouve qu'une prise de conscience est nécessaire pour avancer . Trébucher à cause d'un trou renvoie à la recherche des moyens nécessaires pour soutenir son action .

TUNNEL

Passage de la vie à la mort , le tunnel plonge dans l'obscurité avant d'attirer vers la lumière . Etre à l'entrée symbolise la nécessité de faire son propre voyage intérieur . Ne pas en voir l'issue renvoie à l'impression, toute subjective, d'être dans une impasse . Sortir du tunnel révèle un profond changement en soi .


  


VAGUE

Une vague violente représente une action que vous avez fait naître inconsciemment pour résoudre un conflit . Face à l'adversité de votre entourage, vous n'envisagez que cette solution . Si le rêve est relatif à une rupture, il montre que vous êtes à l'origine de celle-ci .

VENTRE

Garde-manger de l'inconscient, le ventre digère les événements et les transforme en émotions . Des douleurs dans le ventre traduisent la difficulté à assimiler une situation présente, en raison de l'écho émotionnel qu'elle provoque .

VERTIGE

Rêver de vertige provoque une sensation étrange puisqu'on s'interroge, au réveil, sur le fait d'avoir pensé ou rêvé de se retrouver dans cet état . Cela traduit une angoisse existentielle profonde, où l'intuition encourage le détachement et la raison impose le contrôle .

VIN

Dans la mythologie, le vin renvoie au plaisir . Mais dans la conception religieuse, il apparaît comme un symbole spirituel . Rêver d'en boire annonce une victoire sur soi-même et la certitude de pouvoir s'élever sur le plan spirituel .

VIRAGE

Prendre un virage signifie que la personnalité est prête à renoncer à ses biens pour passer à un stade supérieur . Il illustre un changement d'existence et la fin d'une époque .

VOLER

Voler symbolise le désir de fuir la réalité . On vole pour oublier le quotidien, le poids des contraintes . Si vous volez à l'horizontale, pour échapper à des personnes, cela signifie souvent que vous vous sentez menacé par elles . Si vous volez à la verticale, il s'agit plutôt d'une élévation spirituelle .

VOYAGE

Il représente une découverte intérieur, une transformation . Voyager en songe signifie que les situations vécues sont incontournables et s'inscrivent comme une initiation nécessaire à la compréhension de soi .


  

ZOO


Les animaux du zoo représentent la confrontation des instincts collectifs qui, pour coexister, doivent être dominés . En les voyant en rêve, si vous éprouvez de la peur, vous refusez votre nature animale . Si leur enfermement vous peine, vous réalisez à quel point vous êtes malheureux de ne pas pouvoir vous exprimer librement . S'ils sortent de leur cage, vous exprimez certaines facettes de votre personnalité .




Source : Femme actuelle


Repost 0
Published by charlene59 - dans si nous parlions psy
commenter cet article

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages