Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 07:46

Les jambes :

Avec la chaleur, les jambes subissent les changements de températures .

L'enflure ou la lourdeur des jambes proviennent d'un état de santé déficient . Il peut s'agir, soit de troubles rénaux ou cardiaques (oedèmes des chevilles), soit de troubles de la circulation (enflure le soir et à la station debout) . Il arrive parfois qu'une seule jambe enflé et que des troubles infectieux en soit l'origine .

 

Jambes enflées

* Pour éliminer l'eau qui gonfle les tissus, absorber une tasse chaque soir d'infusion de bourrache (10 g dans un litre d'eau) . Le matin boire une tasse de tisane d'ortosiphon (10 g dans un litre d'eau) .

 

Veinule violettes

* Prendre des bains à 35 ° en ajoutant à l'eau une cuillerée à soupe d'alcoolayure de lierre et une cuillerée à café de solution aqueuse d'extrait de noyer (1 g d'extrait de noyer par cuillerée) .

 

Chevilles épaisses

* Masser chaque soir vos pieds et vos jambes jusqu'aux genoux en remontant avec une pommade tonique composée en pilant dans un mortier (ou mixeur) : 2 gousses d'ail, une feuille de laitue verte et 2 cuillerées à soupe de beurre frais .

 

La recette de santé

Pour activer la circulation des jambes, frotter les chevilles et les mollets avec une poignée de gros sel . Tremper ensuite les jambes jusqu'aux genoux dans la baignoire par ex contenant de l'eau tiéde . A renouveler seulement une fois par semaine .

 

  Les pieds :

 

Plante du pied fragile :

* frictionner matin et soir avec du jus de pamplemousse . Cette recette est recommandée aux femmes qui souffrent en portant des talons hauts .

 

Verrues plantaires :

* Prendre chaque jour un bain de pieds avec de l'eau assez chaude additionnée de sel marin (200 g/l d'eau) . Conserver ensuite une compresse d'eau salée sous le pied . Remède à poursuivre parfois trois semaines avant d'obtenir un résultat .

 

Cornes :

* Appliquer sur les plaques cornées qui naissent au talon ou sur le cou de pied, une compresse trempée dans de l'huile d'amandes douces tiédie .

 

La recette de santé

* mettre une gousse d'ail épluchée sur la corne des pieds pendant environ cinq minutes . A renouveler trois fois par semaine jusqu'à ramollissement . Gratter ensuite les plaques avec une lame ou une lime .

 

  *******

D'autres articles dans la rubrique "phytothérapie" parlent de remèdes à certains maux de tous les jours . Voir aussi l'article "La phytothérapie" . Je vous ferai occasionnellement d'autres pages pour certaines maladies ou troubles gênants . Si un sujet vous intéresse particulièrement selon votre cas, parlez-en moi, je ferais un article pour vous .

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 07:10

L'impuissance est comme vous savez, l'incapacité à pratiquer des relations sexuelles . Chez l'homme, l'impuissance a de graves conséquences psychologiques . L'anémie, l'alcoolisme, les troubles généraux et nerveux, la vieillesse, en sont souvent les origines . Mais il ne faut pas négliger le facteur psychique qui joue un rôle prépondérant dans ce domaine . Cette maladie se rencontre peu chez la femme où elle prend la forme de frigidité, bien que la sensibilité excessive des organes génitaux externes empêche quelquefois la femme d'avoir tout rapprochement avec l'homme .

* la berce (ou bercée) est une plante aphrodisiaque authentique, croissant en France . Son odeur est celle de la fourmi écrasée et elle a certaines ressemblance avec l'Echinacea-Angstifolia, plante américaine dont les propriétés aphrodisiaques étaient connues des sorciers . On se sert de la plante entière dont on tire un extrait fluide par alcoolature . La dose utile à ne pas dépasser est : 3 à 5 gouttes par jour dans un verre d'eau, le soir avant le coucher . Ne pas prolonger l'usage : On utilise également en alcoolature les semences de berce . Dans la même proportion de 3 à 5 gouttes par jour dans une infusion de menthe, le soir avant le coucher .

* La noix de kola a des qualités toniques connues des Africains . On en trouve en France dans des magasins de produits exotiques . Il faut la mastiquer fraîche comme du chewing-gum ; on peut l'utiliser aussi sous forme de graines concassées et réduites en poudre : 4 à 8 g par jour dans un verre de lait chaud ; En teinture, c'est-à-dire en obtenant une action de l'alcool sur les noix de kola par macération (il faut un poids égal de noix dans le même poids d'alcool) pendant 15 jours ; Prendre quotidiennement 5 à 10 gouttes de la teinture obtenue, dans une infusion ou un verre d'eau .

* la truffe noire, Madame de Pompadour, Casanova, Brillat-Savarin croyaient en la vertu de la Truffe noire . Un poème libertin affirme même :

Buvons à la truffe noire

Et ne soyons pas ingrats

Elle assure la victoire

Dans les plus charmants combats

Il est malheureusement vrai que la truffe est hors de prix, je vous donne une recette pas chère ci-dessous :

* Romarin . Employer en infusion les sommités fleuries du romarin . Une pincée par 1/2 l d'eau suffit . Une tasse le soir au coucher .

La recette de santé :

L'ortie peut être utilisée en usage externe par friction sur les reins et le dos . Sa réputation aphrodisiaque est bien connue . Le marquis de Sade en connaissait déjà les propriétés et la médecine populaire utilisait fréquemment jadis le procédé dit d'urtication consistant à frapper tout ou une partie du corps avec des orties .(un peu dur quand même).

* L'oignon aurait, comme l'ail, une action aphrodisiaque .Suivre des cures alimentaires régulières . Manger fréquemment de l'oignon cru (c'est bon aussi pour le diabète)

* On recommande aussi une friction répétée de la colone vertébrale avec une gousse d'ail coupée en deux .

* Croquer des branches de céléri cru . Le jus de céleri mélangé à du jus de carotte est également un stimulant .

* Mettre en abondance des gousses de vanille dans les aliments qui permettent leur utilisation .

* En Orient, on utilise les bulbes des orchidées, comme aphrodisiaques, en plongeant dans l'eau bouillante les bulbes écorcés . On les sèche ensuite pour en faire une bouillie préparée avec des aromates .

* Les germes de soleil cuits sont une nourriture aphrodisiaque .

Parmi les plantes ou condiments reconnus pour leur pouvoir reconstituant et chaleureux, notons :

Menthe poivrée ; gingembre ; vanille ; safran ; cannelle ; noix de muscade ; cacahuète ; poivre .

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:47

Un certain nombre de maladies, le diabète par exemple, nécessitent une perte de poids importante . La ménopause peut également être la cause d'une augmentation anormale de poids qu'on cherche à éliminer . Un traitement pour maigrir est donc nécessaire et l'observation stricte d'un régime est déterminant .

* Le lierre est connu depuis la plus haute antiquité comme plante favorisant l'amincissement . Faire bouillir vingt minutes dans 1 litre d'eau 200 g de feuilles de lierre grimpant et verser la préparation dans un bain qui sera en même temps relaxant et tonifiant .

 

- Aliments permis : lait écrémé, fromages, oeufs, viandes et poissons grillés, légumes verts, fruits sans exagération (à l'exclusion des bananes et des dattes) .

 

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:31

Le lumbago est plus connu sous son appellation populaire de "tour de reins" . Il se manifeste par une douleur brutale dans la région lombaire avec une accentuation très vive lors des mouvements et pendant la marche . Le plus souvent l'origine en est une arthrite vertébrale mais il est parfois aussi consécutif à une chute ou à un choc minime répété, qui peut léser les vertèbres et leurs articulations .

* Se procurer, si possible, une racine de bryone ou de tamus fraîche . Frotter énergiquement la région douloureuse avec la partie plate fraîchement sectionnée .

* On doit boire le matin de bonne heure, alors que l'on est encore couché, 3 verres d'infusion - à 2/3 d'intervalle chacun - préparée avec 2 cuillerées à café (par verre) du mélange suivant :

Prêle des champs........ 25 g     Pariétaire............... 20 g                       

Uva Ursi...................... 10 g      Avénaria rubra........ 10 g

Stygmates de maïs...... 20 g      Solidago................ 15 g

 

La recette de santé

Il convient d'appliquer à l'endroit douloureux un cataplasme très chaud composé de 3 poignées de verveine cuites (30g) dans du vinaigre de vin .

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:29

Pour conserver sa jeunesse et sa vitalité le plus longtemps possible, manger beaucoup de champignons, surtout ceux qui sont cueillis dans les bois et cuisinés frais . Peu de légumes sont aussi riches en protéines, complètes et en potassium : presque autant que les dattes avec cet avantage qu'ils ne sont pas riches en sucre et ne font pas grossir . Ils contiennent beaucoup de phosphore et de fer .

* Boire chaque jour, le jus d'une orange additionné de 2 cuillères à café de miel avec un oeuf battu . Compléter le verre à boire chaque matin avec de l'eau minérale .

* associée au lait, la châtaigne est un aliment idéal pour les vieillards, mais la consommation en est interdite aux diabétiques .

* La châtaigne est riche en vitamines B et c, en cellusose, en matières grasses azotées et contient du magnésium et du sodium . Jadis, nourriture essentielle des rudes population des campagnes, la châtaigne est le fruit d'hiver par excellence que l'on doit considérer non comme un dessert mais bien comme un plat très nourrissant .

* délayer dans du lait de la farine de grains de blé, obtenue directement en passant les grains dans un moulin à café . Mettre une cuillerée à café de cette poudre dans un verre de lait pour boire le midi avant le repas . C'est une potion reconstituante .

Recette d'une liqueur pour la santé, capable de procurer une longue vie, sans ressentir les inconmmodités de la vieillesse :

* mettre dans un pot de terre vernissé, 2 l d'excellent vin rouge, 1 l d'eau de vie, 1 l d'eau, 30 g de cannelle pilée, une noix de muscade râpée, 2 clous de girofle concassés, de la poudre de coriandre, 3 pincées d'anis vert et 180 g de sucre candi . Ensuite couvrir le pot avec son couvercle, et le mettre sur le feu . Quand la composition commence à bouillir, diminuer le feu et la laisser mitonner pendant 4 h entières . Au bout  de ce temps, retirer le  pot et le laisser refroidir . Ensuite, verser promptement la liqueur par un entonnoir garni d'un linge dans une bouteille toute prête . Le marc resté dans le linge peut servir à faire une seconde liqueur en y mettant seulement 1 l de vin et autant d'eau . Prendre de cette liqueur le matin, une cuillerée sur 4 doigts de vin .

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:11

Le foie est une glande digestive, organe de réserve, d'excrétion et d'auto-défense . Il sécrète la bile qui va dans le duodénum où elle joue le rôle de suc digestif des corps gras . Le foie fabrique du sucre aux dépens des hydrates de carbone . Il produit de l'urée et de l'acide urique et sécrète des antitoxines afin de lutter contre les empoisonnements causés par les toxines ou certains alcaloïdes . Enfin, il favorise la formation des globules rouges .

On voit que le rôle du foie est très important et qu'il est d'autant plus précieux de le conserver en parfait état en prenant quelques précautions élémentaires .

Voici des recettes de grand-mères , comme on dit , recettes qu'elles connaissaient bien selon les cas .

Pour le foie, certaines conseillaient de prendre le matin une cuillerée à soupe d'huile d'olive, puis de boire un grand verre d'eau contenant le jus de citron . Puis de poser ensuite une compresse très chaude sur le foie et de rester couché sur le côté droit un long moment . Le jour suivant, elles conseillaient aussi de prendre  deux cuillerées à soupe d'huile et d'augmenter chaque jour d'une cuillerée, jusqu'à six . Ensuite d'arrêter la cure jusqu'au mois suivant .

Voici d'autres recettes :

* choisir les grandes feuilles d'artichaut qui partent de la tige et en faire des infusions . Ensuite 2 g (une pincée) par tasse . Une tasse chaque jour, durant 1 mois . Un mois de repos et ainsi de suite .

* Prendre 2 fois par jour des infusions de fleurs de bourrache : 10 g dans 1/2 litre d'eau .

* faire des infusions de feuilles et de racines de pissenlit : 30 g par 1/2 l d'eau . A boire après chaque repas .

* Cueillir des branches de romarin, plante très répandue dans le Midi de la France et l'utiliser en infusion . Utiliser les sommités à raison de 4 à 5 g (2 bonnes pincées) pour la valeur d'un bol d'eau bouillante . Absorber une infusion après chaque repas . On peut utliser la plante fraîche ou séchée sans inconvénient : le goût est assez amer . Sucrer modérément au miel . Prolonger la cure un mois au moment des crises . Continuer ensuite une semaine chaque mois .

* Prendre 25 g de fumeterre (herbe à jaunisse) et en faire une infusion dans 1/2 l d'eau . A boire 3 fois par jour entre les repas .

 * Faire un sirop à prendre avant chaque repas (une cuilerée à café) si l'on souffre d'une grande effervescence de la bile, avec la composition suivante :

Eaux d'endive............ 60 g         Sel de prunelles............ 2 g

Eaux d'oseille............ 60 g         Sirop d'endive...............30 g

 

Le bois de santal est recommandé pour les affections du foie .

Mettre quelques morceaux de bois de santal dans un bol d'eau bouillante et respirer longuement les vapeurs ; Faire une fumigation chaque jour .

 Recette de santé :

Pour le bon fonctionnement du foie, boire du vin d'oignon, qui se prépare en hâchant finement une bonne livre d'oignons et en les laissant macérer dans un litre de bon vin blanc sec, avec 150 g à 200 g de miel . Laisser reposer 2 jours en remuant le récipient de temps à autre . Filtrer et consommer à raison d'un verre de porto le matin et le soir .

 

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:09

L'insomnie peut devenir extrémement nuisible à la santé, si elle se prolonge . Pour la combattre, il est évidemment souhaitable d'en connaître les causes . On doit éviter les excitants, le surcroît de fatigue et ne recourir aux narcotiques qu'avec la plus grande prudence . De même, il faut éviter les barbituriques .

 

* Composition d'une tisane somnifère avec 5 g de racines de valériane et 3 g de fleurs de lavande, à infuser dans 1/2 l d'eau . A prendre chaque soir avant le coucher .

* Une autre infusion recommandée, dont la quantité est toujours donnée pour 1/2 l d'eau, est réalisée avec la composition suivante :

- 10 g de feuilles de mélisse, 5 g de capsules de pavot, 20 g de fleurs du tiers supérieur de la marjolaine, 10 g de fleurs ou feuilles d'oranger . Ajouter 2 g de fleurs de tilleul par tasse .

La recette de santé

Afin de trouver le sommeil, prendre le soir une infusion de thym sucrée à l'aide d'une cuillerée de miel (2 g de plante séchée par tasse)

2 g = 1 pincée

* Pour faciliter le sommeil, prendre chaque soir une infusion de cerfeuil odorant : 2 g dans 1/4 de l d'eau .

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:07

L'anémie un un état morbide causé par une insuffisance hématique qui porte essentiellement sur les globules rouges . On décèle celle-ci par une certaine pâleur et une fatigue générale chez le sujet . Les formes graves s'accompagnent d'une fatigue extrême et de symptômes plus inquiétants : décoloration de la peau et des muqueuses, soif fréquente, gêne respiratoire, etc... Dans ce cas, consultez impérativement un médecin .

* Boire chaque jour 1 ou 2 verres de vin de sauge, que l'on prépare en faisant macérer une dizaine de jours : 100 g de feuilles de sauge dans 1 litre de bon vin de Bordeaux .

* Légumes recommandés ; tomates crues, épinards, persil, choux, poireaux, artichauts .

* Tisane apéritive : prendre30 g de racines de chardon et 30 g de racines de chiendent . Les faire bouillir dans 3 litres d'eau . Réduire aus 2/3, pour obtenir une tisane apéritive ; boire au début de chaque repas, 1 tasse à café .

* Délayer de l'argile dans 1/2 verre d'eau afin d'obtenir un liquide facile à absorber . Au besoin, sucrer un meu cette potion qu'on doit préparer quelques heures seulement avant de la prendre, ou même une nuit à l'avance ; Boire chaque jour la valeur d'une cuillerée à café, renouvelée 3 fois par 24 h . (argile à acheter en pharmacie en expliquant le cas)

La consommation d'argile reminéralise l'organisme mais voici ci-dessous des conseils :

L'argile ne s'accommode pas de médicaments pharmaceutiques . En cas de traitement médical, éviter d'absorber de l'argile . Eviter aussi toutes les graisses et les huiles si vous faites une cure d'argile .

De même, la tension artérielle nécessite une réduction importante du remède . En cas d'hypertension, prendre seulement 2 g d'argile par jour dans de l'eau . Pour obtenir un bon résultat, il n'est pas nécessaire d'absorber des doses importantes d'argile . La cure peut être poursuivie pendant des mois avec arrêt d'une semaine tous les 15 jours .

L'argile peut dégager une odeur de pétrole . Cela ne nuit pas à ses propriétés

- Le naphte est un antiseptique- mais son absorption devient difficile .

* Le varech et le goémon qu'on trouve sur les rivages, accrochés sur les rochers, contiennent une gelée végétale nutritive . On peut en mâcher des éléments séchés . L'iode qu'elles contiennent est très profitable à l'état général .

* La poudre obtenue par du varech calciné prise à faible dose (2 g environ, une pincée) dans une tisane, chaque soir durant des périodes de 15 jours avec 15 jours d'abstinence, est un excellent reconstituant .

Attention, l'iode n'est pas recommandée pour tout le monde, il faut demander un avis médical .

* L'écorce de cannelle est stomachique et tonique à un haut degré . L'utiliser fréquemment dans l'alimentation

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:05

La nervosité est une irritabilité du système nerveux qui se traduit par un état morbide de susceptibilté mal défini, accompagné de douleurs et de troubles vaso-moteurs . Les individus en proie à la nervosité sont souvent irritables, victimes de tics ou de mouvements brusques et irraisonnés . Ils ont tendances à se mettre en colère et sont parfois atteints de neurasthénie . L'insomnie peut être une conséquence de l'état nerveux d'un malade .

Les grand-mères avaient de recettes selon les troubles . Certains avaient conscience de leur état et le déploraient, d'autres subissaient la nervosité de leurs proches .

* Boire le soir en se couchant, une tasse de décoction préparée en faisant bouillir 10 mn, 2 cuillerées à café du mélange suivant dans 250 g d'eau :

Valériane .......... 33 g                            menthe poivrée.......... 4 g

Oranger (feuilles).  8  g                           Amandes (coques)... 34 g                 

Passiflore........... 17 g                            Mélisse.....................4 g

* Le bain de tilleul est facile à prendre et à préparer . Il suffit de jeter une douzaine de poignées de fleurs de tilleul (environ 120 g) dans l'eau bouillante d'une baignoire . Bien sûr, il faut laisser refroidir car le bain doit se prendre tiède .

* Infusion de 15 g de valériane dans 1/2 l d'eau . Ajouter quelques gouttes d'anis pour améliorer le goût . A absorber après chaque repas .

* meilleure recette de santé : Prendre le mélange suivant en infusion, par tiers, soit 4 g de chaque élément (2 pincées) pour 1/2 d'eau :

- Camomille, tilleul, cerfeuil odorant .

Bien sucrer avec du miel ou du sucre de raisin . A boire le matin, le midi et juste avant le coucher .

  

 

* L'eau de mélisse a des propriétés calmantes et céphaliques . On recommande aussi des infusions de primevère à la dose de 2 g pour un bol d'eau

 

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 07:03

Je vais vous donner occasionnellement, par article, des recettes de plantes pour soulager des maux, des problèmes d'ordre médical ! mais rien de remplace un médecin ni un pharmacien ! La phytotérapie est utile pour certains problèmes passagers .

Il a fallu des siècles d'évolution, de connaissances et de progrès technique pour que l'homme redécouvre un jour la nature . Cette redécouverte s'appelle donc la phytotérapie, et grâce à elle, nous avons retrouvé nos racines et la santé au naturel . Aujourd'hui, son efficacité prouvée et ses bienfaits incontestables pour notre santé ont permis à la phytotérapie d'entrer dans notre vie de tous les jours .

Plusieurs traitements naturels sont donc à la disposition de tous grâce aux plantes pour les maladies et affections courantes . On peut grâce au conseil d'un professionnel, d'un pharmacien choisir des traitements pour vivre mieux, naturellement mieux sans certains médicaments .

Si la médecine par les plantes connaît un engouement extraordinaire à travers le monde, il est impossible de ne voir là qu'un phénomène de mode . Bien sûr, notre époque est profondément marquée par la recherche d'une vie plus saine, d'un  retour à la nature, aux valeurs essentiels .

Mais le succès de la phytotérapie s'explique avant tout par le niveau de maîtrise technique et scientifique que l'on atteint désormais dans ce domaine . L'agronomie, la chimie, la pharmacologie ont permis , en progressant de mettre au point des formes thérapeutiques et géléniques plus sûres, plus adaptées et plus efficaces . Par son action en douceur et en profondeur, la phytotérapie apparaît d'autre part comme la réponse idéale aux "maladies du siècle" qui caractérisent nos sociétés, comme le stress, la perte du sommeil ou la prise de poids .

L'efficacité des médicaments de phytothérapie repose avant tout sur le choix des plantes qui entrent dans leur composition . Grâce aux phyto-chimistes, nous connaissons les espèces les plus intéressantes au sein d'une même famille . Les grand-mères connaissaient les dates de cueillettes et savaient aussi soulager des douleurs, je vous donnerai des remèdes d'antan selon vos soucis de santé .

Il faut savoir que chez les phyto-chimistes, la sélection est rigoureuse et moderne tandis que les recettes de grand-mère sont à prendre avec surveillance du médecin ou d'un pharmacien car certaines plantes ont des effets quelquefois nocifs comme la chélidoine qui est à prendre avec précaution . Il faut bien suivre les recettes de grand-mère en ayant un conseil de spécialiste, par contre, celles des praticiens modernes sont plus sûres .

Pour la douceur de l'action de certaines plantes, par leur absence d'effet secondaire ou de contre-indication, les médicaments de santé issus de la phytothérapie peuvent être vos alliés de tous les jours ; Ils ont des principes actifs selon votre cas .

Repost 0
Published by charlene59 - dans phytothérapie
commenter cet article

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages