Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 08:20

 

 

 

 

UN CONNAISSEUR DE L'AME HUMAINE

Tout grand poète possède en général une puissance d'expression particulère pour décrire l'un ou l'autre des sentiments de l'âme humaine ; l'un nous fait sentir la force de l'amour de la patrie, l'autre sait exprimer l'émotion qu'il ressent devant un spectacle de la nature, un troisième laisse percer sa tristesse, son sens de la solitude

Mais Shakespeare connaît tous les secrets de l'âme . Il décrit avec la même maîtrise les passions les plus sombres et les sentiments les plus purs, la joie de vivre et le désespoir le plus profond, la haine, le désir de vengeance, l'orgueil, l'appel du bien et de l'amour  Il a exprimé avec la même efficacité ce que disent ou pensent le sage et l'analphabète, le soldat vulgaire et vil ou le chef militaire illustre, l'homme qui s'apprête à tuer et le père affectueux, l'ivrogne qui bat sa femme ou l'homme qui parle à celle qu'il aime . Il a écrit les tragédies les plus noires et mis en scène les situations les plus comiques, tout cela dans la langue la plus vive, la plus spontanée, la plus colorée .

William Shakespeare fut un parfait connaisseur de l'âme humaine, un artiste du verbe, en même temps qu'un poète et un génie dont la grandeur honore aussi bien l'Angleterre, son pays, que l'humanité tout entière .

 

UNE VIE TRANQUILLE

Après avoir étudié l'oeuvre de Shakespeare, on pourrait s'attendre à ce que celui-ci ait eu une personnalité complexe, et croire que sa vie ait été remplie des expériences les plus variées . Il n'en est rien . Les rares connaissances que nous possédons sur lui nous permettent de l'imaginer homme essentiellement méthodique, menant une vie tranquille de bourgeois, soucieux de se préparer une vieillesse heureuse .

Probablement né le 23 avril 1564 à Stratford-on-Avon, dans le comté de Warwick, Shakespeare eut peut-être des ancêtres nobles (son nom signifie : "brise-lance"), mais son père semble avoir exercé le métier de boucher ; William était le troisième de ses huit enfants . A cette époque, les persécutions contre les catholiques avaient commencé en Angleterre ; or les Shakespeare étaient sans doute catholiques, ce qui expliquerait les graves ennuis financiers du père de William dont la famille ne vivait pas dans l'opulence .

Vers l'âge de 18 ans, Shakespeare épousa une femme qui avait huit ans de plus que lui . Il eut bientôt une fille, puis des jumeaux : un garçon et une fille . A partir de 1588, il est à Londres où il débute dans le théâtre . Son apprentissage est rapide car, 4 ans après, on parle de lui comme d'un acteur plein de talent et d'un conteur très apprécié . Il prolonge son séjour jusqu'en 1592 . En 1594, on le retrouve à Londres, tandis qu'il a installé sa famille dans une belle résidence, la "New Place" .

 

Il avait 28 ans à peine quand il publia ses premières oeuvres : le succès ne se fit point attendre, et son activité littéraire se poursuivit sans interruption ; pendant une vingtaine d'années, il écrivit en moyenne deux oeuvres par an ; parfois aussi il prenait part à leur représentation et jouait lui-même sur scène . Toutefois, le théâtre anglais connut dans les années 1593/1594 une période de crise, en raison d'un épidémie de peste . Shakespeare fit vraissemblablement à cette époque un voyage en Italie, et il est à peu près certain qu'il connut le français et l'italien . Telles sont les péripéties de sa vie . Le reste du temps, il cherchait à se procurer, par son talent, de quoi vivre et relever le niveau de vie de sa famille . Les quelques rares documentations autographes que nous possédons de luis sont des contrats signés et des papiers de loi ; il acheta en effet quelques actions du "Globe Theatre", l'une des salles où ses oeuvres étaint jouées, une maison à Londres, une autre à la campagne, et une petite propriété dans sa ville natale, auquel il était très attaché et où il aimait à se rendre . Vers 1612, il quitta définitivement Londres et le théâtre, et retourna dans le comté de Warwick . Ses dernières années se passèrent dans le calme et l'aisance, en compagnie de sa femme et de ses deux filles (son fils était mort quelques années plus tôt) ; Shakespeare mourut  probablement le 23 avril 1616 . Nulle cérémonie n'accompagna son enterrement  à l'église paroissiale (dans nmbre de ses oeuvres il avait ironisé sur l'hypocrisie de certaines manifestations) . Une épitaphe, sans doute dictée par lui, laisse entendre qu'il n'eut qu'un désir : être tranquille à jamais .

SES OEUVRES PRINCIPALES

 

  • Macbeth
  • Othello
  • Roméo et Juliette
  • Hamlet
  • Le Songe d'une nuit d'été
  • Le Roi Lear
  • Richard III
  • Antoine et Cléopâtre

 

QUELQUES CITATIONS

Souffle, souffle vent d'hiver ; tu n'es pas si cruel que l'ingratitude de l'homme

Je tiens ce monde pour ce qu'il est : un théâtre où chacun doit jouer son rôle

Ceux qui flattent le roi, l'abusent car la flatterie est le soufflet qui fait monter la flamme du péché

Demain, et demain, et demain ! C'est ainsi que, à petits pas, nous nous glissons de jour en jour jusqu'à la dernière syllabe du temps inscrit sur le livre de notre destinée

Dès que nous naissons, nous pleurons d'être venus sur ce grand théâtre de fous !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

JP.M 24/12/2010 19:04


Plus d'article depuis un ptit moment, j'espère que tu vas bien Charlène, joyeux noël, bises, JPaul


Aralf 16/12/2010 08:45


Et en France, chauvinisme oblige, on le connait finalement assez mal...

amicalement

Aralf
http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/


Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages