Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 00:53


A l'aube d'une belle matinée d'été, un promeneur avançait, attentif aux bruits de la forêt .A l'instant où les premiers rayons de soleil frappaient les plus hautes cimes, il entendit un gazouillement mélodieux, un son de flûte très pur : c'était sûrement un merle . Le promeneur s'arrêta et chercha l'oiseau noir du regard . C'est alors qu'un autre appel s'éleva : deux notes suraiguës, répétées avec insistance : "Une mésange probablement", se dit le promeneur, et presque aussitôt un chant aigu, puissant et prolongé lui répondit, un chant d'alouette vraiment . Il n'y comprenait plus rien ; il était pourtant bien dans un bois, non dans un jardin...
"Tiens, maintenant c'est un rossignol, pensa-t-il . Mais enfin, il n'est pas possible que tous ces oiseaux puissent cohabiter dans un si petit espace ? .
N'y tenant plus, l'observateur s'approcha et vit filer à toute vitesse un seul oiseau au plumage brun-rougeâtre . Le mystère était éclairci : il s'agissait d'une pie-grièche, passereau dont on prétendait autrefois qu'elle attirait les petits oiseaux en imitant leur voix ; mais il s'agit d'une pure invention .
Le chant de la pie-grièche, d'ailleurs assez faible, se compose néanmoins d'imitations d'autres espèces et les connaisseurs peuvent être surpris quand ils ne voient pas le chanteur . La forêt est l'habitat idéal pour de nombreuses espèces de petits oiseaux . S'ils ne craignent guère la pie-grièche (car celle-ci vit sur les lisières et dans les haies) ils ont, dans l'épervier, un "ennemi" avec lequel il leur faut compter .
images-copie-4.jpg



Aucun animal n'atteint l'activité de l'oiseau . Avant que l'aube ne pointe, la gent ailée remplit le bois de ses gazouillements et vole dans le feuillage .
Ensuite elle recherche sa nourriture et , au retour, fait sa toilette ; soigneusement
les oiseaux se débarrassent des divers insectes parasites .
Au milieu de la journée, ils font un petit somme de quelques minutes et repartent en quête de nourriture .
Le soir, les oiseaux d'une même espèce se réunissent et conversent gaiement .
Puis la nuit étend son voile sur le bois et les endort tout doucement ; le rossignol
lance encore un ou deux trilles avant de laisser la place aux cris étranges des
nombreux oiseaux de proie . Photo à droite : l'épervier .
                                                             
 Les oiseaux, pour la plupart, ne dorment pas toujours au même endroit . Périodiquement, ils accomplissent des migrations plus ou moins longues, selon les espèces, afin de pouvoir jouir au maximum de la température la plus agréable . Dans les régions de climat continental, les espèces les plus communes sont  les suivantes :
L'épervier, l'autour, la crécerelle, les gelinottes, la bécasse, le coucou, la chouette chevèchette, le hibou "moyen duc",
les pics, le casse-noix, le geai, la mésange, le merle, le rouge-queue, le rossignol, le rouge- gorge, le roitelet...











Dans les bois vivent de nombreuses espèces d'oiseaux très différents par leurs habitudes ; Généralement ils nichent dans le feuillage des arbres où ils construisent leurs nids et élèvent leurs petits . Agiles et gracieux, ils volent de branche en branche avec légèreté .




 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans animaux
commenter cet article

commentaires

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages