Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 11:47

 

Composées de colbalt-chrome, ces nanoparticules sont utilisées pour fabriquer des prothèses de hanche, et les chercheurs savaient déjà qu'elles pouvaient léser l'ADN au-delà d'une certaine concentration . Mais à leur grande surprise, elles ont causé autant de dégâts de loin qu'en étant en contact direct avec les cellules . S'il est certain que les nanoparticules ne passent pas la barrière, les signaux "d'attaque" pourraient, eux, se propager via des molécules permettant la communication entre les cellules .

Si rien ne prouve encore qu'une telle altération se produit dans le corps humain, les études d'innocuité devront compter avec ces résultats inattendus . Des résultats qui, selon les chercheurs ayant mené l'étude à l'université de Bristol, prouvent surtout qu'il est possible d'agir à distance sur des organes que l'on croyait inacessibles aux médicaments .

 

 

 

 Science et Vie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans santé et bien-être
commenter cet article

commentaires

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages