Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 11:26

.....et sa mafia !

La contrefaçon de médicaments est un trafic aussi juteux que dangereux. Arte mène l'enquête.

Méfiance: 98 % des médicaments vendus sur Internet seraient des contrefaçons. C'est du moins ce qu'annonce Arte en prélude à une soirée consacrée à ce problème de santé publique qui commence à beaucoup faire parler de lui. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) se montre plus modérée et cite le chiffre de 50 %. Au mieux, ces médicaments contrefaits sont inefficaces. Au pire, ils sont dosés n'importe comment et s'avèrent donc dangereux. Pourtant, en quelques clics, ils peuvent être livrés assez rapidement à domicile. Voilà qui est très tentant pour des personnes qui cherchent à se fournir certains comprimés sans ordonnance ou tout bonnement interdits sur notre territoire.

Heureuse coïncidence: le documentaire Doses mortelles sur la Toile est diffusé au moment où notre Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) lance une campagne d'information au slogan de bon aloi: "Médicaments par Internet? Ne surfez pas avec votre santé!" Mais ce grand marché pharmaceutique à ciel ouvert qu'est le Web n'est qu'une partie d'un problème plus vaste exposé en première partie de soirée dans Au nom du profit. La mafia du médicament.

Comme tout trafic de contrefaçons, celui des faux médicaments est attirant parce que les chances de se faire pincer sont très minces au regard des sommes considérables qu'il peut engendrer: les douanes n'arrivent à contrôler que 3 % des marchandises en transit. De plus, par manque de législation adaptée, les peines encourues par les trafiquants sont très basses par rapport à celles prononcées en cas de trafic de drogue. Dans ce documentaire, les mécanismes du trafic sont mis au jour via l'intervention de faussaires, de victimes mais aussi d'enquêteurs du Bureau allemand des enquêtes douanières ou d'Interpol.

Outre le consommateur et l'industrie pharmaceutique, dont le manque à gagner ne cesse de s'aggraver, les autorités sanitaires souffrent aussi de cette situation qui met à mal leur crédibilité. D'autant plus que le fléau touche essentiellement les pays en développement, en tirant parti de la pauvreté, de l'analphabétisme ou de l'isolement de leurs habitants. Ce qui ne signifie pas que nos pays occidentaux soient à l'abri de tout danger. Ce n'est pas pour rien que les offres de vente de médicaments sont les stars incontestées de nos boîtes à spams, ces courriels indésirables: nous sommes très friands d'automédication.
Pascal De Gendt

 

Source :  Arte

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans santé et bien-être
commenter cet article

commentaires

Line 30/08/2010 14:58


un bien bel article et tes vidéos dénoncent des choses vraies

ne jamais acheter des médicaments sur internet c'est du poison

bisous et bonne journée


Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages