Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 13:24









Le loup

On lui envie sa force, son intelligence et sa rapidité . C'est un animal fascinant et pourtant ce grand prédateur a une image de sanguinaire .
Tout commence dans nos contes pour enfants : "Le petit chaperon rouge", "les trois petits cochons"....Et puis certains parents n'hésitent pas à dire, pour une bêtise : "Si tu n'es pas sage, le loup va te manger !" . Méprise qui peut entraver l'épanouissement, l'autonomie d'un enfant  et déclencher une peur de l'inconnu, une panique face à un engagement  pour sa vie future .
Dans grands nombres de mythologies, il est le diable en personne . Que serait l'homme sans le loup dans son bestiaire ?.......Impensable !
Le loup fascine mais les images sont contradictoires car la perception que nous avons pour cet animal est souvent ambivalente, mélange de crainte et d'adoration, de haine et de respect .
La représentation change selon les peuples, les croyances et les cultes . Les traditions des chamans améridiens ou sibériens, les légendes scandinaves ou asiatiques, les mythologies grecques ou romaines, la religion chrétienne ou les anciennes cultures hébraïques lui ont endossé tous les costumes .
Il est fort ou fragile, magique ou démoniaque, ridicule ou superbe, symbole de la sagesse ou de la dépravation sexuelle . Ces dualités se trouvent un peu partout et bien sûr, l'image du loup n'est pas toujours figée .

Pour l'homme préhistorique, il n'était qu'un concurrent de chasse . Tout à commencer dans l'Antiquité pour voir le
loup sur des fresques, des pièces de monnaie, dans des contes....
Chez les Grecs, il représentait la vaillance et le courage du dieu lui-même .
Les Romains vénérent le loup car ils pensent qu'il est à l'origine de la fondation de Rome . Et
aujourd'hui, l'Italie porte sur l'animal un regard bienveillant contrairement aux autres pays
d'Europe de l'ouest .
Chez les Vikings, le loup Fenrir, fils de Loki, dieu rusé et malin, représente les forces obscures .
Avec le début du christianisme, il est dévenu l'incarnation de Satan . En Europe occidentale, puisant dans les traditions hébraïques, romaines, celtes ou helléniques, les chrétiens vont en diaboliser tous les symboles, en particulier ceux liés à la force, à l'insoumission et à la sexualité débradée : l'aigle, le serpent, la chouette et le loup .
Ce dernier représente le païen, le rebelle et par la suite celui qui mange l'agneau de Dieu . Charlemagne crée les luparii, ancêtres des compagnies de louvetiers, qui ont la possibilité d'éliminer les loups dans l'empire . Et en une dizaine d'années, à force de battues, de pièges et d'empoisonnements, ils auront totalement disparu d'une bonne partie de l'Europe occidentale (Grande Bretagne, Allemagne, France, Belgique, Autriche, Scandinavie) .

Canis lupus revient  mais le retour du canidé part encore d'un malentendu . Pour certains , il est idéalisé depuis quelques décennies grâce à une vision nord-américaine . Pour d'autres, il est encore un animal dangereux pour l'homme .                                                                                                                                                                                                                    

  


Quelle personnalité a cet animal pour recevoir tant de bonnes et de mauvaises critiques depuis des siècles ! Si vous pensez lui ressembler car on dit du bien et surtout du mal de vous : Souriez.....çà va passer !




                                                                      Quelques extraits importés de "Terre Sauvage", auteur recommandé :Samuel Baunée .

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans animaux
commenter cet article

commentaires

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages