Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 04:07


Fichier:Brassica oleracea2.jpg


Un des plus vieux légumes du monde (il existe depuis quarante siècles), il est le roi du jardin potager par sa taille, et comme tout bon roi du jardin potager par sa taille, et il est aussi généreux !
En gascogne on se salue le matin d'un :
- Adichats, as déjunat ?
Salut . As-tu déjeuné ? Ce qui veut dire : as-tu bonne soupe dans l'estomac ?
Pour certains estomacs délicats le chou cuit est difficile à digérer . C'est surtout la cuisson à l'eau qui le rend indigeste . Il est préférable de choisir le chou à l'étouffée ou cru (blanc ou rouge) en salade .
Dans l'antiquité les médecins grecs et romains le considéraient comme la panacée par excellence . Ils l'utilisaient pour tous les usages, externes et internes, même contre la peste, en application locale .
Petit à petit, au cours des siècles, on a commencé à différencier les avantages multiples que l'on pouvait en attendre .
On peut penser que c'est de tous les légumes celui auquel les médecins ont consacré le plus de thèses et d'ouvrages .
C'est aussi le légume le plus employé par eux . Beaucoup de médecins célèbres n'ont pas hésité à poser une feuille de choux sur de vilaines plaies, quitte à passer pour des charlatans . Le résultat a toujours été spectaculaire !

Petite histoire :
Le capitaine Cook fit un voyage de trois ans sans perdre un seul homme de son équipage pour cause de maladie . C'est, dit-on, qu'il avait emporté une cargaison de choux dans sa cale car il en connaissait tous les usages et entre autres les vertus antiscorbutiques - le scorbut étant alors la terreur des équipages sur les navires au long cours par carence en vitamine C .

En cas de brûlure ou de piqûre d'insecte (quand c'est bénin), une feuille de chou bien écrasée et appliquée aussitôt en pansement soulage la douleur et favorise la cicatrisation . On peut aussi l'appliquer sur tous les bobos externes, crevasses, plaies suintantes, panaris, abcès, furoncles, etc...Naturellement,  je préfère les remèdes du médecin surtout quand il s'agit de cas importants et demandant l'usage de médicaments !
Le chou a la propriété d'attirer vers l'extérieur toutes les humeurs viciées et suppurantes qui rongent la chair .
Ensuite il suffit de laver la plaie à l'eau bouillie salée pour nettoyer les abondantes suppurations et de soumettre ainsi des cataplasmes de chou jusqu'à cicatrisation .
Il paraît que toutes les douleurs musculaires, sciatiques, névralgies et rhumatismes sont fort bien soulagées par des cataplasmes de chou chaud haché et posé sur l'endroit douloureux dans une étamine .
Les feuilles de chou chaudes en compresse sur tous les organes douloureux, sur le foie en cas de crise, sur le ventre en cas de douleurs intestinales,sur le front pour les migraines, sur la poitrine et la gorge pour les rhumes, et l'asthme .
Ce sont des usages d'antan mais qui semblent efficaces !!
En usage interne le chou a des qualités multiples, il est recommandé pour les cirrhoses du foie (en particulier pour cause d'alcoolisme), la dysenterie et toutes les maladies intestinales, l'anémie, l'arthritisme, la goutte.....
Encore une fois, il vaut mieux faire appel entre temps au médecin !
On a donc intérêt à le consommer sous toutes ses formes, en jus, cru en salade, cuit à l'étouffée, et même en choucroute à condition de ne pas ajouter trop de charcuteries grasses à ce légume fort sain .

De la soupe nutritive du matin pour le paysan quoi part aux champs à la tisane du soir pour le citadin énervé, le chou a sa place toute la journée sur notre table.....et toute la vie sur notre corps pour panser nos plaies !!


                                                                          *************************************

Une recette personnelle que je recommande :

Soupe portugaise

Mettez un quart de chou blanc lié , deux ou trois carottes, deux pommes de terre dans environ 1 litre  d'eau . Ajouter une cuillère à soupe d'huile d'olive (pas plus sinon le goût de l'olive est trop prononcé) et du sel .
Faire cuire à feu doux et en fin de cuisson, retirez le quart de chou que vous avez préalablement lié pour qu'il ne se disperse dans la marmitte .
Mixez ensuite le reste . Coupez le quart de chou en petits morceaux et incorporez les dans le potage mixé .
Vous m'en direz des nouvelles !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

geo 15/01/2010 19:59


bonsoir..
intéressante histoire de choux...mais a part la choucroute...le choux me rendmalade..
même blanchi dans plusieurs eaux...si n'y a pas d'croute...veux pas d'choux!!!
bisous
cailloux
genoux
hiboux
joujoux
poux....
tu vois qu'j'aime pas l'chou!!
bichou!!!


Didier 15/01/2010 15:35


Un superbe chou et une foule d'explications
merci pour ce partage
bises Didier


marcel 15/01/2010 14:15


celui la plutot pour faire de la choucroute je pense
j'en ai mangé il y a deux jours mais une autre variété avec de la saucisse dedans hihi bonne journée
Marcel


charlene59 15/01/2010 14:21


Je n'aime pas la choucroute !
Je ne suis pas difficile mais pas la choucroute !!!hihihi
A+


Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages