Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 09:42

 

Fichier:Chapman's peak.jpg

Vaste comme deux fois et demie la France, la République sud-africaine se définit elle-même par cette formule : "Un monde en un seul pays" . Sans doute fait-elle allusion à la diversité des paysages et des climats, où alternent de part et d'autre de chaînes de montagne, plaines, déserts, savane et forêts primaires . Ce slogan vaut aussi pour sa mosaïque ethnique . Cette contrée a connu des migrations, des guerres, des vagues de colonisation et d'immigration, qui ont dessiné une répartition humaine complexe, faite de populations d'origines et de cultures différentes . On y dénombre onze langues officielles ! Mais la coexistence entre ces peuples a été entachée d'une des pages les plus sombres de l'histoire : l'apartheid, politique de ségrégation, conduite par la minorité blanche, prônant l'inégalité entre les races . Elle a pris fin en 1994, lors de l'élection de Nelson Mandela, mais quatre ans, c'est trop peu pour effacer les traces de cinquante ans d'apartheid . Ainsi, "deux mondes dans un seul pays" conviendrait mieux, actuellement, pour rendre compte du fossé séparant les communautés noire et blanche . Mais cela n'empêche pas de visiter le pays du rugby, du diamant et la faune sauvage . La meilleure période pour s'y rendre est l'automne (le printemps dans l'hémisphère sud) . Le pays se couvre de fleurs, la température est douce, et dans les réserves, c'est l'époque des naissances ! La mer peut paraître fraîche, au Cap, mais il reste les eaux chaudes de l'océan Indien et les piscines des hôtels .

Un des coins à visiter en Afrique du Sud : LA VILLE DU CAP (Cap Town)

Une ambiance très british

En arrivant à Cape Town (Le Cap), on peut emprunter le nouveau téléphérique, qui mène en 4 minutes au sommet de la Montagne de la Table, à plus de 1000 m au-dessus du niveau de la mer . De là-haut, la vue panoramique, englobant la ville, la chaîne de montagne de la presqu'île du Cap et l'océan Atlantique, permet d'admirer un des plus beaux sites au monde .

Fichier:Cablecar table mountain.jpg

Téléphérique de la Montagne de Table

Vue de Montagne de la Table à Cape Town

File:Cape Town.jpg

C'est ce qu'ont dû ressentir les marins de la Compagnie hollandaise des Indes, qui décidèrent de s'y installer au XVIIè siècle . Rejoints par des Anglais, puis des Français, ils ont fondé Cape Town, qui garde un air de vieille Europe . Dans la ville, la végétation méditerranéenne et les maisons, de style hollandais ou victorien, ne procurent guère de dépaysement . Le Cap vaut surtout pour les excusions dans la péninsule du Cap de Bonne-Espérance . En embarquant à bord d'un catamaran à Simon's Town, on peut passer au large de ce "crochet" mythique, proue de l'Afrique séparant les océans Atlantique et Indien . En traversant la réserve naturelle du Cap de Bonne-Espérance, on peut voir des babouins et des pingouins . La route côtière passe en corniche au-dessus de magnifiques baies et longe, à partir de Camps Bay, les plus belles plages du Cap . On peut rêver quand on traverse le quartier huppé de Clifton : de somptueuses villas surplombant l'océan, ont même un téléphérique privé les reliant à la plage...

File:Clifton 4th Beach.jpg

Une des quatre plages de Clifton

File:Cape Town Stadium panorama.jpg

Stade de Cape Town pour la coupe du monde 2010 .

 

Centre historique de Simon's Town

 

Fichier:Dutch Consulate General in Cape Town.jpg

Architecture coloniale du Cap

Fichier:Afrika 2006 024.jpg

Quartier malais du Cap .  

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans voyage
commenter cet article

commentaires

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages