Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 08:19

 

UN DETACHEMENT TOTAL

Vers la fin du VIe siècle av J.C, une grande nouvelle se répandit dans l'Inde : un être avait dépassé le stade de la douleur . Parce qu'il avait trouvé la "lumière", on l'appela Bouddha, ce qui veut dire l'Illuminé . Il avait trente-cinq ans ; c'était un prince devenu ascète .

Bouddha allait de village en village, entouré d'une foule toujours plus nombreuse à qui il faisait part du résultat de ses méditations . Tous les êtres qu'il croisait étaient impressionnés par son visage, ses gestes, sa façon de parler ; un léger sourire, un peu ironique et enfantin, illuminait toujours son expression impénétrable qui reflétait la force et la sérénité, tandis que ses yeux, constamment baissés, témoignaient d'une grande modestie . Rien en lui n'indiquait une hâte, une agitation ou un désir mais, au contraire, tout exprimait le don de soi et la compréhension .

Les ascètes aspiraient à ce détachement total incarné par Bouddha . Celui-ci n'infligeait aucune pénitence à ses fidèles . Il leur disait simplement comment atteindre la paix du coeur, tout en respectant les exigences de la condition humaine (voie moyenne) .

"L'origine de la transmigration des êtres, disait Bouddha, se perd dans le passé . Impossible de découvrir un commencement à partir duquel les êtres, plongés dans l'ignorance, enchaînés par la soif de l'existence, ont erré de renaissance en renaissance" .

La vie n'est que douleur, et la plus grande joie pour l'homme serait de ne jamais renaître . Pour arriver à cela, il faut, à chaque réincarnation, tendre davantage vers la perfection . L'individu, enfin parfait, qui aura vaincu le désir, rentrera alors dans le Nirvana, "la fin des renaissances", où il ne fera qu'un avec l'Esprit universel .

On ne saurait, à proprement parler, appeler le bouddhisme une "religion" si l'on veut conservr à ce terme la significaton qu'il a en Occident . Il n'y a pas, en effet, de dieu dans le bouddhisme et c'est là un de ses aspects les plus particuliers . Le bouddhisme fut d'abord une secte, puis une doctrine dont Bouddha fut le fondateur .

 

UNE VIE CONSACREE A UN IDEAL

Selon cette doctrine, la vie terrestre de Boudhha avait été précédée de nombreuses autres existences, au cours desquelles il avait accumulé des mérites en pratiquant la compassion . Grâce à ces mérites, il pouvait atteindre sa dernière existence, l'"Eveil" et la "délivrance" du Nirvana .

Tous les récits concernant la première partie de la vie de Bouddha sont empreints de merveilleux ; cependant, les éléments qui se retrouvent dans toutes les sources, même les plus anciennes, peuvent être considérés comme certains .

Sidharta Gautama, fils du roi Sluddhodana (descendant de la noble lignée des Câkyas), naquit en 567 environ av J.C, à Kapilavastu, dans le Népal actuel .Il eut la vie des hommes qui tentèrent de communiquer aux autres leur sagesse, abandonnant toutes leurs richesses, cherchant à transmettre leur foi .

En effet, Gautama, ou Câkya-Mouni (le sage des Câkyas), vécut d'abord dans le luxe du palais paternel, se maria et eut un enfant . Cependant, commençant à réfléchir sur la condition humaine, il souffrit de voir autour de lui tant de douleurs et décida de se consacrer aux autres : il avait vingt-neuf ans .

Abandonnant sa famille, il devint moine et vécut d'aumônes . Il étudia, mais les savants ne lui apportant pas ce qu'il désirait, il se joignit aux ascètes . Durant des années, il réfléchit et s'infligea de douloureuses pénitences, sans toutefois parvenir à la vérité . Un jour qu'il était assis, seul, plongé dans ses pensées au pied d'un figuier, il se fit solennellement cette déclaration : 'Dût mon corps se déssécher, tant que je n'aurai pas pénétré la science suprême, je ne bourgerai pas d'ici !" .

Il se plongea alors dans une méditation et, une nuit, l'illumination" libératrice lui ouvrit les yeux .

 

DE NOMBREUX DISCIPLES

 

D'ermite, il devint prédicateur . Il se dirigea tout d'abord vers Bénarès pour rejoindre des moines qu'il avait quittés quelques mois auparavant ; il leur parla de la "Voie moyenne", des "Quatre Saintes Vérités" et de la "Noble Octuple Voie" (huit vérités faisant partie de la quatrième) .

Bientôt, tous les prêtres, des anachorètes, de riches marchands quittèrent leur maison pour se joindre à ce moine, qui possédait pour toute richesse matérielle une tunique et un bol où il recueillait les quelques légumes de son unique repas journalier . Entouré de ses disciples, Bouddha allait dans les villes et les villages, réconfortant les malheureux, exhortant tous les hommes à vivre avec droiture, leur dévoilant la vérité . Il avait plus de quatre-vingts ans quand il mourut .

Câkya-Mouni n'a rien écrit . Jamais, il n'a prétendu à une origine divine ou surnaturelle . Après sa mort, ses disciples ne lui vouèrent qu'un culte de reconnaissance et de respect qui, peu à peu, avec le temps se changea en adoration . Au cours des siècles, ses disciples estimèrent qu'il était nécessaire d'unifier ses doctrines et ses dogmes .

Câkay-Mouni, qui était l'ennemi des dieux, des sacrifices et de la prière, eut alors des sacrifices, des prières, des images et des temples et fut l'objet d'un véritable culte .

La Roue de la Doctrine

 

Bouddha a résumé sa doctrine en quatre principes ou Saintes Vérités.

1) La douleur est universelle

2) La cause de la douleur émane des désirs égoïstes

3) En supprimant les désirs on détruit la douleur

4) Afin de ne plus avoir de désirs, il faut avancer dans la "Voie moyenne suivant l'Octuple Voie"

 

Le symbole du bouddhisme est la Roue de la Doctrine . Les huits rayons représentent les huit sentiers qui permettent d'arriver au Nirvana ; Ce sont :

1) La pureté de foi

2) La pureté de volonté

3) La pureté d'action

4) La pureté de langage

5) La pureté de vie

6) La pureté d'application

7) La pureté du souvenir

8) La pureté de la méditation

 

Les disciples de Boudhha précisèrent la signification du troisième et du quatrième sentier en formulant les "Cinq interdictions"

 

1) Ne pas tuer

2) Ne pas voler

3) Ne pas commettre d'actes impurs

4) Ne pas mentir

5) Ne pas boire de boissons enivrantes

 

Boudhha ne se fit jamais passer pour un dieu ; pourtant son enseignement toucha de nombreux êtres .

 

PAROLES ATTRIBUES A BOUDDHA

 

Celui qui a compris que toute chose est périssable ne craint plus la douleur .

Celui qui a renoncé à tout bien, éloigné les tentations, renoncé aux désirs, est le plus grand des hommes .

Il est difficile d'apprendre à se dominer, mais celui qui en est capable aidera les autres, par son exemple, à y parvenir .

Les actes mauvais et dangereux pour nous-mêmes sont faciles à accomplir . Il est difficile de faire ce qui est bon et utile .

L'homme vertueux, intelligent, juste, sincère et qui s'occupe de ses affaires est aimé du monde entier .

La haine ne peut mettre fin à la haine . L'amour oui : c'est d'ailleurs une vieille règle .

Des paroles blessantes et coléreuses retomberont sur toi . Ne parle à personne méchamment, car on te répondra sur le même ton .

Celui qui vénère les vieillards verra augmenterj son bonheur, sa force et sa beauté .

Celui qui fait le mal pleure dans ce monde...et pleurera dans l'autre .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Line 18/10/2010 15:42


je te souhaite une semaine ZEN

bisous


mitokola 17/10/2010 16:44


Sa vie est fantastique et fabuleuse mais vraiment trop éloignée de l'Occident et trop compliquée à gérer ici.... le stress n'entre pas en ligne de compte, la course folle, le travail, rien qui ne
soit possible à plein temps avec la philosophie extrême-orientale..... et c'est vraiment dommage....
Belle soirée Charlène, gros bisous


Aralf 17/10/2010 15:59


Voilà un article très instructif. Je ne connais pas bien le boudhisme et le regrette ! Merci


Line 17/10/2010 11:05


précieux l'enseignement de Bouddha
il a oublié une chose importante à mes yeux

donne sans exiger de retour
tu vois je mets toujours deux ou trois commentaires


JP Dudul 17/10/2010 09:56


Bonjour Charlène,

Je te souhaite une journée pleine de méditations.

A plus, bises


Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages