Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 08:08

Fichier:USACE Rogue River jetties.jpg

 

 

Un point semble faire l'unanimité : à l'horizon 2100, les cartes littorales mondiales seront sensiblement modifiées . Depuis 1970, les satellites confirment les tendances déjà repérées par les marégraphes disséminés sur la planète . Sous l'effet du réchauffement climatique, l'océan mondial monte, à une vitesse accélérée au cours des dernières décennies : de 1,8 mm sur l'ensemble du XXe siècle, elle a désormais dépassé les 3 mm par an .

HAUSSE APRES 3000 ANS DE STABILITE

Cette ascension soudaine est d'autant plus inquiétante qu'elle succède à 3000 ans de quasi-stabilité . "Pour moi, il s'agit, de loin, de la conséquence la plus importante du réchauffement climatique", affirme le géologue et paléontologue Peter Ward, professeur à l'université de Seattle . Pourquoi l'effet de serre fait-il monter l'océan ? D'abord parce que plus une eau est chaude, plus elle occupe un volume important . Mais la mer monte aussi parce qu'elle contient désormais plus d'eau douce, autrefois piégée dans les réserves de glace continentales, et qui provient de la fonte des glaciers de montagne (25 % de l'élévation globale) et des deux calottes polaires, Groenland et Antarctique . Ces deux derniers représentent une menace sérieuse pour l'élévation des océans : selon les calculs des scientifiques, il suffirait que 1 % de la calotte de l'Antarctique fonde pour que l'océan s'élève de quelque 60 cm .

Malgré l'imminence du danger, on assiste depuis quelques décennies à une ruée croissante vers les littoraux : désormais, 20 % des êtres humains vivent à moins de 30 km de la mer . Une étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a démontré qu'avec une élévation de 50 cm du niveau de l'eau d'ici à 2010, le nombre de réfugiés climatiques passerait de 40 à 150 millions de personnes...Une autre étude, de la Banque mondiale,confirme la tendance : avec 5 mètres de hausse du niveau de la mer, le nombre de personnes déplacées pourrait passer à 300 millions .

UN METRE : LA LIMITE GERABLE

Des chiffres d'autant plus inquiétants qu'ils nous renseignent peu su leurs conséquences . Car ce n'est pas millimètre par millimètre que la mer fera des dégâts matériels et humains....mais lors de violentes tempêtes, qui deviendront mécaniquement plus fréquentes et destructrices, par le seul effet de la montée océanique . De plus, quel que soit l'arsenal défensif mis en place, tous les spécialistes s'accordent à dire qu'il n'aura aucun effet au-delà d'un mètre de hausse . Ce chiffre, de plus en plus cité comme la limite gérable, nous ramène à la nécessité de réduire les gaz à effets de serre.... sous peine de boire collectivement une tasse bien salée .

 

 

  

 

 

Source : Science&Vie









Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans nature
commenter cet article

commentaires

Philomène 11/04/2010 15:43


Les gaulois croyaient que le ciel allait leur tomber sur la tête... mais le danger viendra de l'eau et les dieux n'y seront pour rien !
En même temps, je découvre ton article en ce moment et coïncidence, ce matin j'ai parlé de la grotte Cosquer près de Marseille située aujourd'hui 37 mètres sous la mer. Le niveau depuis ce temps
27000 ans avant J.C. a donc monté considérablement et les hommes se sont adaptés. Il vaut mieux rester optimistes ou aller se jeter dans la mer...


charlene59 11/04/2010 14:52


Oui tout est confusion ! j'écris ce que je vois mais je ne crois pas qu'il faut être si alarmiste, ce n'est qu 'alimentation de presse !! Les côtes seront un jour différentes mais nous ne seront
plus là !! En attendant les maires en tirent avantage sinon ils ne seraient pas à la tête d'une ville, c'est dans leurs tripes !!
bonne journée
bises


Didier 11/04/2010 13:26


C'est une des conséquences du réchauffement climatique si on peut dire mais qui n'est pas forcément du a l'effet de serre
pourquoi la mer était présente dans le bassin parisien ou a côté de chez moi en Normandie a 60 km de la mer!! il a des milliers d'années a ce que je sache il n'y avais pas de voitures ni
d'industries!! des fossiles l'attestant?
Pas de catastrophismes mais avouons simplement que les promoteurs les maires pour de sombre raisons d'argent ont fait construire sur des zones inondables ,et une zone inondable est justement une
protection
alors soyons clair et honnête
bises Charlène
Didier


JP Dudul 10/04/2010 08:26


Bonjour Charlène,

Très bon article et bien d'actualité avec ce qui se passe en France actuellement.

Bisous de Jean-Pierre


Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages