Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:51


 

images-copie-11





Voici quelques éléments d'un article publié en 1988 sur la déforestation tropicale . Il y a environ 20 ans, une étude montrait déjà la gravité de ces suppressions d'arbres . Celle-ci se poursuivait au rythme de 11 millions d'hectares par an, soit l'équivalent de la surface totale de la Belgique, des Pays-bas et de la Suisse .
Depuis la dernière guerre mondiale, plus de la moitié de ces forêts avait disparu du monde et un million d'espèces végétales et animales se trouvaient déjà menacées .
Charles Lankester, à l'époque, expert du PNUD pour ces questions, rappelait en effet que la déforestation aurait notamment pour conséquence de créer un "effet de serre" atmosphérique qui élèverait la moyenne des températures mondiales .
Les calculs des scientifiques montraient que si le déboisement se poursuivait à cette vitesse , les températures s'élèveraient, autour des années 2010, dans une fourchette comprise entre 1,5 et 4,5°C . D'où des pluies diluviennes, des inondations et une élévation du niveau de la mer .
Les effets de la déforestation tropicale se faisait déjà sentir dans les pays en voie de développement dont 70% des populations, plus d'un milliard de personnes dans 56 pays du tiers Monde, dépendaient des forêts, d'une manière ou d'une autre pour leurs aliments, leur combustible, leurs abris et leurs médicaments .  125 millions de personnes dans 23 pays ne pouvaient à l'époque trouver assez de bois pour satisfaire leurs besoins, même en surexploitant les forêts restantes et un milliard et demi coupaient le bois plus vite qu'il ne pouvait repousser .

Et maintenant ?

La déforestation amazonienne a diminué de 45 % en un an mais cela n'est pas suffisant .
De telles hausses de température sont repoussées jusque 2100 d'après les scientifiques .
Une conséquence  préoccupante est d'ordre médical ; plus de 50 % des médicaments sont à base de produits naturels, dont les quantités proviennent des forêts tropicales . Perdre ces dernières serait aussi perdre pour toujours les bienfaits de certaines plantes, déjà connus ou pas encore étudiés . Il faut savoir que 70 % des médicaments contre le cancer sont faits avec les plantes de ces forêts .
En Avril 2009, le gouvernement du Brésil a mené une nouvelle opération coup de poing contre les déboiseurs illégaux dans une région de la forêt amazonienne et ont saisi près de 400 camions de bois qui avait été coupé de manière illégale .
Aujourd'hui, il y a disparition d'espèces animales car elles sont chassées à cause de l'agriculture et certaines espèces ne savent pas s'accommoder à de nouveaux espaces .
Les espèces végétales disparaissent lors des déforestations créant un problème pour la biodiversité végétale .
Les conséquences sur la planète se font sentir aussi comme vous pouvez le constater : réchauffement climatique, fonte des glaciers, inondations...
Une chose est sûre, tout est question d'argent et les mesures pour conserver ces forêts coûtent cher !
Ce plan est largement ignoré par les donateurs et les récipiendaires . Des millions de dollars sont malheureusement nécessaires et trop élevés pour certains pays développés afin de stopper ces déforestations .










23 slim



Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans nature
commenter cet article

commentaires

Linda et Picasso ::0071::0079:: 20/12/2009 09:13


dans la jungle au Venezuela j'ai pris des photos de fourmis qui découpe les feuilles elles sont rapides...
heureusement dans ce pays on ne peut plus couper la foret mais au Bresil oui!!
l'amazonie on ne la sauvera pas ....


charlene59 20/12/2009 09:26


Oui mais alors on va droit à la catastrophe car la forêt amazonienne nous procure aussi 30 % de notre oxygène !
Biz


Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages