Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 20:44

 





4149595977_ae23db9370.jpg Banquise artificielle pour relancer le Gulf Stream, ballons de soufre lâchés dans l'atmosphère ou sulfate de soufre déversé dans l'océan pour le refertiliser.....Les projets, dits de "géoingénierie", ne manquent pas pour tenter de refroidir notre planète...s'il devenait un jour inévitable d'adopter une solution d'urgence .
Mais il en est un qui semble être plus intéressant : celui qui consisterait à protéger la Terre via un immense parasol spatial qui, en atténuant les rayons du Soleil, permettrait d'abaisser la température de notre planète .
Telle est l'idée de Roger Angel, chercheur à l'université d'Arizona . Une idée pas si idiote puisque la NASA elle-même la soutient !
Ce projet a beau sembler fou, Roger Angel le développe de façon très pragmatique . Ainsi, pas question d'aller construire un dispositif complexe dans l'espace, ou d'utiliser la Lune comme base d'assemblage et de lancement, comme cela a d'ailleurs pu être imaginé par le passé .
Son idée, plus subtile, consisterait à déployer dans l'espace un véritable essaim de petits écrans indépendants très légers, munis d'un système de positionnement .
Pas n'importe où dans l'espace, mais au point de Lagrange, un endroit très précis entre le
Soleil et la Terre, à 1,5 million de kilomètres de nous(soit 4 fois la distance Terre-Lune) . Là où les forces d'attraction
des deux astres se compensent . Un objet placé à ce point reste donc fixe par rapport à la Terre
et au Soleil, à condition de bien contrôler sa position pour éviter qu'une perturbation ne le fasse dériver .

En effet, la pression de radiation de l'astre sur un écran réfléchissant suffirait à le pousser hors de
l'orbite idéale...
C'est pourquoi les écrans imaginés par Roger Angel ne sont pas réfléchissants, mais transparents . Ils diffractent simplement les rayons solaires, c'est-à-dire les inclinent de quelques
degrés par rapport à leur direction incidente . Ainsi détournés, ils éviteraient notre planète, rédui-
sant de 1,8 % le flux d'énergie solaire reçu sur Terre . De quoi, d'après Roger Angel, compenser
l'augmentation de température liée à un doublement du taux de CO2 .
Reste toutefois à envoyer cette constellation d'écrans à cette distance pour voiler la Terre . Mais là, les choses se corsent car les calculs indiquent que ce ne sont pas moins de 16000 milliards d'écrans de 60 centimètres de diamètre qu'il faudrait acheminer là-haut .
Soit 20 millions de tonnes à placer en orbite !
Comment ? Roger Angel, pas démuni par l'ampleur d'un tel projet, propose là encore une solution : envoyer des charges d'une tonne chacune (soit 800 000 écrans) par lancement électromagnétique (c'est-à-dire en employant une sorte de canon propulsant sa charge grâce à un champ intense), suivi d'une propulsion ionique .

La mise en oeuvre prendrait environ 25 ans et le prix du projet pourrait atteindre quelques milliers de milliards de dollars, soit environ 0,5 % du PIB mondial sur cette période!!! 





  

4199682175_f64307be3a.jpg

 










Source : Science&vie

Partager cet article

Repost 0
Published by charlene59 - dans nature
commenter cet article

commentaires

Profil

  • charlene59
  • Je fais des articles sur divers sujets qui m'inspirent : nature,histoire,écriture,musique (entre autres)

Rechercher

Archives

Pages